Nos chaînes en direct
Publicité
Flash info
  • 20-01-2017 - La CEDEAO accorde un dernier ultimatum à Jammeh pour quitter le pouvoir
  • 20-01-2017 - Avec Trump, l'Europe pourrait être délaissée par son allié historique
  • 20-01-2017 - Syrie: le médiateur de l'ONU participera aux pourparlers d'Astana
  • 20-01-2017 - Un immeuble de 15 étages s'effondre à Téhéran: plusieurs pompiers tués
  • 20-01-2017 - Syrie: l'EI a détruit de nouveaux trésors archéologiques à Palmyre
Politique
Communiqué du ministère de la défense relatif aux événements de Bouaké
RTI | Lu 3 fois | 06-01-2017



Dans la nuit du 5 au 6 janvier 2017, aux environs de 0h30, un groupe de militaires a fait irruption à l’Etat-Major de la 3ème Région Militaire en faisant usage d’armes à feu.

Le Commandant en Second de la troisième Région Militaire de Bouaké et le Commandant du Bataillon d’Artillerie Sol-Sol présents à l’Etat-Major de région de Bouaké, sont rentrés en discussions avec le groupe.

Des doléances ont été présentées :
- Paiement de primes - Augmentation de salaires - Réduction du temps à passer dans les grades - Eclaircissements à propos d’une supposée prime « ECOMOG »
 
MESURES :
 
- Mise en alerte de l’ensemble des troupes - Renforcement de la sécurité des emprises militaires Il est demandé à tous les soldats de garder leur calme et de rentrer dans les casernes, en vue de permettre la recherche de solutions durables pour l’ensemble des composantes des Forces Armées de Côte d’Ivoire.
 
- Paiement de primes - Augmentation de salaires - Réduction du temps à passer dans les grades - Éclaircissements à propos d’une supposée prime « ECOMOG » sur l’ensemble du territoire national.
 
Fait à Abidjan le 6 janvier 2017
 
Alain-Richard DONWAHI
 
Agenda
Voir +
© 2017 Radiodiffusion Télévision Ivoirienne Tous droits reservés