Flash info
31-10-2014 - Début officiel de la campagne électorale pour la présidentielle en Tunisie. [...]  |  
31-10-2014 - Retour attendu de la dépouille mortelle du président Michael Sata dont le décès mardi à Lo [...]  |  
31-10-2014 - Burkina: un représentant de l'armée déclare à la foule que "Compaoré n'est plus au pouvoir [...]  |  
31-10-2014 - Burkina: le départ de Compaoré est "un préalable non négociable" (opposant) [...]  |  
30-10-2014 - L'armée prend le pouvoir au Burkina: gouvernement et Assemblée dissous, couvre-feu nationa [...]  |  
Nos chaînes en direct
Publicité
banniere_950x90_appli_mobile_RTI
Flash info
  • 31-10-2014 - Début officiel de la campagne électorale pour la présidentielle en Tunisie.
  • 31-10-2014 - Retour attendu de la dépouille mortelle du président Michael Sata dont le décès mardi à Londres à 77 ans.
  • 31-10-2014 - Burkina: un représentant de l'armée déclare à la foule que "Compaoré n'est plus au pouvoir"
  • 31-10-2014 - Burkina: le départ de Compaoré est "un préalable non négociable" (opposant)
  • 30-10-2014 - L'armée prend le pouvoir au Burkina: gouvernement et Assemblée dissous, couvre-feu national (AFP)
Afrique
Mali : La Cédéao rappelle \"l`intangibilité des frontières\"
AFP | Lu 241 fois | 13-04-2012
Mali : La Cédéao rappelle \


Des ministres de la Communauté économique des Etats d\'Afrique de l\'Ouest (Cédéao) ont rappelé jeudi soir \"l\'intangibilité des frontières\" du Mali, après une réunion sur l\'envoi éventuel d\'une force militaire régionale dans le Nord, contrôlé par des groupes armés.

La rébellion, \"en occupant la moitié du pays, constitue une véritable entrave au processus de paix dans la sous-région\", a affirmé le chef de la diplomatie ivoirienne, Daniel Kablan Duncan, à l\'issue d\'une réunion à Abidjan de ministres des Affaires étrangères et de la Défense de la Cédéao.

La rébellion \"fait fi de l\'intangibilité des frontières décrétée à la fin de la colonisation\", a-t-il accusé, jugeant que \"l\'effectivité du rétablissement des frontières initiales consolidera la crédibilité de notre institution\".

Les ministres se sont réunis pour évoquer la crise au Mali et examiner la possibilité d\'envoyer une force militaire régionale contre les rebelles touareg du MNLA (Mouvement national de libération de l\'Azawad) et les autres mouvements armés, notamment islamistes, qui occupent le nord du pays.

Sur ce sujet, \"les résolutions seront transmises aux chefs de l\'Etat de la Cédéao\", a expliqué le ministre ivoirien.

Les chefs d\'état-major de la Cédéao s\'étaient réunis la semaine dernière à Abidjan et avaient annoncé avoir proposé à leurs gouvernements \"un mandat\" pour l\'envoi d\'une force au Mali.
Réagir à cet article | 0 commentaire(s).
Newsletter

© 2014 Radiodiffusion Télévision Ivoirienne Tous droits reservés