revue de presse
Mission commerciale en Côte d’Ivoire / Des entreprises canadiennes veulent investir
Le Patriote | Lu 238 fois • Mis à jour le 15-02-2012
Mission commerciale en Côte d’Ivoire / Des entreprises canadiennes veulent investir
© Présidence par Aristide Visite de travail au Nigeria: le Président Alassane Ouattara à Abuja Dimanche 31 juillet et lundi 1er Aout 2011. Abuja (Nigeria). Le président de la République a tenu a remercier son homologue, Goodluck Jonathan pour son implication dans la résolution de la crise post-électorale ivoirienne. Photo: le president de la Chambre de commerce et d`industrie, Jean-Louis Billon
Le climat des affaires en Côte d’Ivoire se porte de mieux en mieux. Les autorités l’ont fait savoir hier, aux entreprises canadiennes, présentes dans le cadre d’une mission économique, du 13 au 17 février prochain. Pour le chef de la délégation, Marie-France Lebreton, il s’agit de comprendre le climat et l’environnement des affaires et s’informer sur les grands projets à venir ainsi que sur les différents financements dont bénéficie la Côte d’Ivoire. Composée d’une dizaine d’entreprises œuvrant dans les domaines des infrastructures, des mines, des télécommunications et de la gestion conseil, cette mission fait suite à celle conduite au Canada, le mois dernier, par le Secrétariat National à la Reconstruction et à la Réinsertion, Mamadou Koné. L’Ambassadeur du Canada en Côte d’Ivoire, S.E. Mme Chantal de Varennes, a souhaité que la Côte d’Ivoire signe un accord de protection des investissements étrangers avec le Canada. « Cet accord offrira des garanties solides aux investisseurs canadiens et offrira à la Côte d’Ivoire, un avantage comparatif de taille.», a-t-elle souligné. Selon Mamadou Koné, l’économie s’est vite remise en marche grâce aux mesures prises par le gouvernement en faveur du secteur privé. Notamment, un soutien financier direct de 12 milliards de FCFA aux entreprises, des allègements fiscaux, les travaux de réhabilitation des voiries et de réduction des arriérés intérieurs et la reprise du cadre de concertation, secteur public-secteur privé. Toute chose que le gouvernement entend poursuivre par le processus de reconstruction et de réinsertion. « La vision du Gouvernement est de faire de ce processus, la pierre d’angle qui porte le projet de renouveau dynamique de la Côte d’Ivoire et son ambition de devenir un pays émergent à l’horizon 2020.», a-t-il indiqué. Abondant dans le même sens, le ministre de l’Industrie, Moussa Dosso, a ajouté, que les mesures visant à rétablir la sécurité générale, la sécurité judiciaire et juridique, réviser le code de l’investissement, créer les tribunaux de commerce et augmenter le nombre des zones industrielles, devraient s’étendre à Bonoua et sur l’Ile Boulay. Pour sa part, Jean-Louis Billon, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, se veut confiant avec le guichet unique de formalité des entreprises et une fiscalité beaucoup plus orientée vers l’investissement. Aussi a-t-il invité les entreprises canadiennes à venir en Côte d’Ivoire. « Si nous avons une croissance de 8,5%, on tablera sur une croissance à deux chiffres. En 2013, la Côte d’Ivoire sera un pays à un plus fort taux de croissance. Ce qui nous manquait, c’était la stabilité politique.», a expliqué Billon.



Sogona Sidibé


Réagir à cet article
Nom
Pays
Email
Réagir :
0 réaction(s) pour cet article.