Sport
Gros plan sur les Africains d’Europe
AFP | Lu 559 fois • Mis à jour le 06-03-2012
Gros plan sur les Africains d’Europe
©
Chaque semaine, retrouvez le compte-rendu des performances des joueurs africains évoluant dans les championnats européens. Retour ce lundi 5 mars sur les performances de l’Algérien de Valence Sofiane Feghouli et du Malien du Barça Seydou Keita.

ofiane Feghouli, le Fennec algérien de Valence, a inscrit son 5e but en championnat mais aussi écopé de son 6e avertissement, contribuant ainsi un peu plus à renforcer son nouveau statut en Espagne, lui qui avait été rejeté par son club formateur de Grenoble en 2010.

Allemagne :

Buteur lors de ses cinq derniers matches et encore samedi contre son ancienne équipe de Dortmund, Zidan n'a toutefois pu empêcher la défaite de Mayence (2-1). "Quand le Borussia joue comme ça, ils sont presque impossibles à jouer", a reconnu l'Egyptien, dont l'égalisation a été annihilée trois minutes plus tard.

Arrivé à Hanovre cet hiver en provenance de Manchester United, l'attaquant sénégalais Diouf a inscrit contre Augsburg son 2e but en cinq matches d'une tête bien placée. Malheureusement pour lui, les visiteurs ont égalisé (2-2) en toute fin de match grâce à un penalty accordé après une faute sur le milieu camerounais Ndjeng.

Angleterre :

Les milieux sud-africain d'Everton Pienaar et camerounais d'Arsenal Song ont donné deux belles passes décisives: à Drenthe pour le premier en déplacement à QPR (1-1) et à Robin Van Persie pour le second. Celle-ci vaut d'ailleurs une mention spéciale puisque la reprise de volée de RVP a permis d'arracher la victoire in extremis à Liverpool (2-1) dans les arrêts de jeu.

A Tottenham, le Camerounais Assou-Ekoto n'a pas autant brillé puisqu'il s'est laissé surprendre sur une touche rapide en seconde période, ce qui a provoqué le deuxième but de Manchester United (1-3). En attaque, son partenaire togolais Adebayor n'a pas été plus chanceux et a vu son but d'une jolie aile de pigeon dos au but invalidé car il avait auparavant involontairement touché le ballon du bras.

Cela ne vaut cependant pas l'exclusion à Newcastle (1-1) de Sessegnon, le sanguin Béninois de Sunderland qui a semblé attraper par le bras l'Ivoirien Tioté, lequel s'est spectaculairement écroulé alors qu'il semblait à peine avoir été effleuré.

Espagne :

Le milieu malien Keita qui remplaçait Busquets, suspendu, a sorti Barcelone de l'impasse face à Gijon (3-1) en lui redonnant l'avantage d'une frappe du gauche en lucarne.

Feghouli a lui aussi été décisif dans la victoire étriquée de son équipe à Grenade (1-0). Le Fennec de Valence s'est d'abord habilement débarrassé de son adversaire par un dribble derrière la jambe d'appui avant de faire mouche d'un tir du gauche.

Enfin, l'avant-centre sénégalais Diawara, arrivé au FC Séville cet hiver, a signé un bon match contre l'Atletico Madrid (1-1) et a marqué le but égalisateur.

France :

Le Marocain Hadji et le Burkinabé Pitroipa ont fait assaut de politesse l'un envers l'autre à Lorient, avec chacun un but et une passe décisive pour le collègue (2-0). Cela replace Rennes à la 4e place, à égalité avec le Toulouse d'Abdennour.

C'est d'ailleurs le Tunisien, impeccable comme souvent, qui a crucifié au Vélodrome le Marseille (1-0) de la décevante fratrie ghanéenne Ayew. Replacé à l'aile droite, le cadet Jordan a cependant plus d'excuses que l'aîné André qui jouait à son poste.

Leaders au coup d'envoi, les Montpelliérains Camara et Utaka ont déçu à Dijon (1-1) et ont laissé les commandes de la L1 au Paris SG.

A Evian, la doublette Sagbo-Mongongu a frappé fort contre Saint-Etienne (2-0). En ouvrant la marque, le défenseur congolais a d'ailleurs inscrit son 1er but en L1. Quant à l'attaquant ivoirien, réaliste dans les arrêts de jeu, il en est désormais à huit.

Italie :

L'entrée du jeune Nigérian Obi (20 ans) a contribué à renverser la situation pour l'Inter Milan, qui était dominé (2-0) par Catane à domicile. Entré à la place de Cambiasso (31 ans), le "baby Inter" a apporté sa fougue au milieu et permis le retour "nerazzurro" (2-2). Obi aurait même pu réussir la passe décisive de la victoire si Pazzini n'avait pas gâché son excellent centre dans le temps additionnel.

A l'Udinese, le Marocain Benatia a encore été le meilleur joueur de son équipe, mais il n'a fait que 0-0 à domicile contre l'Atalanta Bergame et laissé filer la 3e place.


Réagir à cet article
Nom
Pays
Email
Réagir :
0 réaction(s) pour cet article.