Sport
Côte d’Ivoire : Sven Goran Eriksson veut revenir
| Lu 592 fois • Mis à jour le 15-03-2012
Côte d’Ivoire : Sven Goran Eriksson veut revenir
© afrik-foot
Et s’il revenait ? Sven Goran Eriksson, sélectionneur de la Côte d’Ivoire lors de la Coupe du monde 2010, aurait offert ses services pour suppléer François Zahoui, dont le contrat se termine à la fin du mois, sur le banc des Eléphants.

L’échec de la CAN 2012, promise aux Eléphants, ne semble pas avoir franchement atteint François Zahoui. Du moins pour l’instant. En fin, en fin de contrat en avril, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire pourrait ne pas être renouvelé.

Et la succession est déjà ouverte. En effet, à en croire Sport Ivoire, Sven Goran Eriksson aimerait reprendre un travail qu’il avait laissé en plan au sortir d’une Coupe du monde 2010 décevante, terminée sur un goût d’inachevé. A la tête d’un groupe composé de Didier Drogba, Kolo et Yaya Touré, Gervinho, Salomon Kalou, Didier Zokora... le technicien suédois n’avait pu s’extirper d’une poule où figuraient également le Brésil, le Portugal et la Corée du Nord. Une campagne qui a tourné court, tout comme celle de 2006. Eliminés au premier tour, mes Eléphants étaient contraint de constater le départ d’Eriksson qui avait pourtant fait bonne impression à plus d’un en Côte d’Ivoire.

Soutien des Eléphants

Très apprécié des joueurs, l’ancien coach de l’Angleterre et de Manchester City pourrait donc reprendre la main. Et remplacer... son successeur, dont l’aura est marquée par l’échec de ses Eléphants face à la Zambie (0-0, 7-8 tab) en finale de la Coupe d’Afrique. Sans club depuis son licenciement de Leicester, le technicien de 64 ans bénéficierait du soutien de certains joueurs, Gervinho et Seydou Doumbia en tête. A trois mois de l’entrée en lice de la Côte d’Ivoire dans les éliminatoires de la CAN 2013, reste à savoir s’il est opportun de changer la tête de l’encadrement technique.

D’autant qu’Eriksson est gourmand. Lors de son passage sur le banc ivoirien, il émargeait en effet à près de 4 M€ annuels. On est bien loin des 60 000€ (plus primes) de François Zahoui.


Réagir à cet article
Nom
Pays
Email
Réagir :
0 réaction(s) pour cet article.