societe
Le Pr Bernard Zadi Zaourou s’est éteint mardi à 74 ans
Ouattara Lacinan / RTI | Lu 4 fois • Mis à jour le 21-03-2012
Entré dans un état critique dans une clinique privée, le Pr Bernard Zadi Zaourou s’est éteint ce mardi 20 mars, à l’âge de 74 ans à Abidjan. Depuis plusieurs années, l'homme de culture encore connu sous le nom de Bottey Zadi Zaourou ou encore celui de Bottey Moum Koussa traînait une maladie.
Enseignant, politique, écrivain et homme de culture, Bernard Zadi Zaourou est décédé à Abidjan en Côte d'Ivoire. Né en 1938, à Soubré. Il a occupé le poste de Ministre de la Culture et de la Francophonie entre 1993 et 1999.
De retour de Strasbourg où il obtient son Doctorat d’Etat, Zadi Zaourou devient, très vite, en tant qu’enseignant à l’Université d’Abidjan, une icône par son style, sa vision et sa conception de l’enseignement. Contestataire, le concepteur du "Didiga" a contribué à moderniser le théâtre ivoirien.
Son écriture et son engagement pour la culture est reconnu de tous. Il connut une carrière réussie d’enseignant-chercheur à l’Université de Cocody, précisément à la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines, et à l’Unité de Formation et de Recherche Langues, Littératures et Civilisations.
Bernard Zadi Zaourou crée en 1990, l’Union des socio-démocrates (USD) un parti qui n'a pas su attirer les foules pour le porter au sommet. Il peut cependant se consoler avec son art, ses créations et son intelligence.
Lessivé par tant d'années de recherches et de quête de l'insatiable, il se consacre ses dernières années à l’animation de chroniques souvent ésotériques dans la presse. Son dernier recueil, "Les quatrains du dégoût", publié en 2008, plonge le lecteur dans les vingt dernières années d’une Côte d’Ivoire en perte de repères.
Musicien avec l'arc musical et promoteur d'art, Zadi Zaourou est aussi critique musical.
Défenseur de la tradition orale africaine, il dirige le Groupe de recherche en tradition orale (GRTO) pendant plusieurs années.
Un hommage à lui consacré, en novembre 2008, à l’Université d’Abidjan-Cocody par ses étudiants, ses pairs pour célébrer et magnifier son oeuvre.
Eloigné depuis nombre d'année de l’arène créative et politique du fait d’un état de santé Zadi Zaourou, dont le frère Zadi Kessy Marcel est Président du Conseil économique et Social fait partie des intellectuels du continent.


Réagir à cet article
Nom
Pays
Email
Réagir :
0 réaction(s) pour cet article.