Affaire un prêtre viole une jeune fille : L'Eglise Catholique ivoirienne suspend le présumé coupable.
0
 

Écouter
Affaire un prêtre viole une jeune fille : L'Eglise Catholique ivoirienne suspend le présumé coupable.

Affaire un prêtre viole une jeune fille : L'Eglise Catholique ivoirienne suspend le présumé coupable.

Rti Info / Mariam CISSE (stagiaire) | Lu 1317 fois | Publié Il y a 16 jour(s)

Le scandale de viol d’une jeune fille de 19 ans par un prête suit son cours. Les enquêtes se poursuivent pendant que le présumé coupable est lui en détention à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA). L’église catholique sort déjà la liste des sanctions.

Les faits

Jeudi 19 avril 2018, la Brigade de Police des Mœurs et de Protection des Mineurs est saisie par la mère d’une jeune fille de 19 ans. Dans son appel, elle dénonce un viol commis sur sa fille par un prêtre catholique du nom de Kouamé Silvain Anderson. Guide spirituel et ami proche des tuteurs de la victime, le présumé coupable aurait abusé d’elle à son domicile. Un témoignage qui vaut l’arrestation du religieux. Six jours plus tard, plus précisément le 24 avril, le présumé coupable est déféré à la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan (MACA). Quoique les détails sur l’affaire, ainsi que l’identité de la victime soient tus, les autorités judiciaires annoncent qu’une enquête est ouverte depuis l’arrestation du présumé violeur.

Une indignation 

Cette arrestation crée l’indignation au sein de l’Eglise Catholique ivoirienne au plus haut niveau. Ce lundi 7 mai 2018, elle a animé un point presse sur la question. Dans son communiqué, le père Augustin Obrou, Chargé de communication et des relations extérieures du Diocèse d’Abidjan condamne cet acte et annonce des sanctions à l’endroit de l’accusé. L’Eglise entend laisser la justice suivre l’affaire mais d’ici là, le prêtre  a été suspendu de ses fonctions. Les dirigeants de l’église catholique ont par ailleurs promis une assistance à la victime.

"Le Père Abé Kouamé Sylvain Anderson a été immédiatement suspendu de tout office ecclésiastique jusqu’à l’aboutissement des procédures engagées à son encontre aux plans civil et ecclésiastique" a indiqué le père Augustin Obrou face à la presse.

Selon les règles de l’Eglise Catholique, seuls des hommes célibataires peuvent être ordonnés prêtres et ceux-ci sont soumis à un vœu de chasteté. Une règle qui loin d’être un dogme, permet d’établir une discipline au sein de l’Eglise. En fait, un prêtre a toujours la possibilité de se marier s’il le souhaite à condition de renoncer de façon officielle à sa mission d’ecclésiaste.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Centrafrique : 12 morts dans le quartier PK5 de Bangui

Centrafrique : 12 morts dans le quartier PK5 de Bangui

Burkina : les jihadistes présumés abattus "projetaient une attaque" à Ouagadougou (procureure)

Côte d’Ivoire : Les recettes fiscales collectées au premier trimestre 2018 estimées à 773 milliards FCFA (Porte-Parole du Gouvernement)

Burkina : Des organisations syndicales dénoncent la "violation des libertés syndicales" par le gouvernement