flash info
La Russie rejette les ''accusations gratuites'' de la France à propos de l'Ukraine (ministère) | A Bangui, la nostalgie Bokassa, de l'empire fou au chaos centrafricain "Kolingba est venu, il n'a rien construit. Patassé est venu, il n'a rien construit. Bozizé est venu, il n'a rien construit. Djotodia est venu, il n'a rien construit...". Après avoir récité la litanie des présidents centrafricains renversés, Daniel Nganazouri, en verve, poursuit, bras pointé tout autour de lui: "Le bâtiment là, le goudron, même le poteau électrique, c'est Bokassa. Même s'il volait, il a fait du bien". Les autres jeunes de Bangui qui l'entourent approuvent. "Bon, c'était quand même un dictateur", relève Faustin. Jean-Bedel Bokassa était d'emblée né, en 1921, sous le signe de la fantaisie. Son prénom était tiré de la réduction du nom du saint "Jean Baptiste de la Salle" comme l'on peut encore le voir sur les calendriers. Sorti capitaine après des années dans la coloniale depuis 1939, Indochine et Algérie inclus, il réussit un coup d'Etat de la Saint-Sylvestre, le 31 décembre 1965. Aimablement qualifié de "soudard" par le général de Gaulle, célèbre pour des tortures et exécutions sommaires auxquelles il a été accusé de participer mais fidèle pilier de la Françafrique, il se proclame président à vie, maréchal, se convertit à l'islam, et puis organise son sacre d'empereur, sur le modèle de Napoléon 1er. Aucun chef d'Etat, mais un ministre français participa à la grandiose cérémonie : 60.000 bouteilles de champagne et de Bourgogne, un défilé en carrosse pendant lequel deux chevaux, sur les six de l'attelage importé de France, crevèrent sous la chaleur équatoriale. Le président français d'alors, Valéry Giscard d'Estaing, grand chasseur de fauves et de gazelles, le fréquenta longtemps. "L'affaire des diamants" donnés par Bokassa, révélée par l'hebdomadaire satirique français Le Canard enchaîné, contribua vraisemblablement à sa défaite contre François Mitterrand en 1981. "Les gens étaient payés sous Bokassa. L'armée centrafricaine était stable, c'était même un exemple pour d'autres pays africains", assure un serveur de l'Oubangui hôtel. Maintenant, aux abords de cet ancien grand hôtel qui semble partir en morceaux dans le fleuve Oubangui, ce sont des forces internationales, africaines et françaises, qui patrouillent. Pas loin de la résidence présidentielle et... de l'ambassade de France. -"Ca ira mieux quand il reviendra"- L'armée centrafricaine est, elle, en lambeaux, minée par des rébellions depuis des décennies, achevée par la dernière offensive en mars 2013 de la rébellion à dominante musulmane Séléka de Michel Djotodia, finalement contraint à la démission de la présidence centrafricaine en janvier 2014 pour n'avoir pas arrêté la spirale de tueries intercommunautaires et interreligieuses dans son pays. "J'étais trop jeune sous Bokassa, mais mon père me disait du bien de lui, que c'était un bon président, un vrai nationaliste", dit la directrice du musée national de Bangui, Albertine Ouaboua, dans son bureau sans porte ni fenêtre, comme le reste du bâtiment dévasté au cours des violences et fermé au public. Elle ne touche aucun salaire depuis cinq mois, mais comme tous les autres "impayés" vient au travail de peur d'être licenciée "Ah, il a beaucoup tué quand même", tempère Dania, fille de diplomate et hôtesse d'accueil sans salaire. Dans cette capitale provinciale aux rues trouées, aux ponts écroulés, quelques édifices encore debout surnagent, comme le "stade 20.000 places" construit par les Chinois, et la cathédrale catholique en briques rouges, au milieu desquels des vendeurs de rues proposent au passant des exemplaires du Journal officiel de l'Empire ou des tomes de la "Philosophie de l'opération Bokassa", témoignages de la mégalomanie sanglante de empereur ayant survécu aux pillages successifs de la capitale. En novembre 1996, un reporter, venu pour une énième mutinerie dans l'armée, et qui couvrait les obsèques de l'ex-empereur rentré d'exil au pays pour y mourir, eut cet étrange échange à la sortie de la cathédrale. Emu, un fidèle de Bokassa, lui confia: "Ça ira mieux quand il reviendra". Le journaliste répondit: "Mais il est mort!". "Oui, je sais", répondit le Centrafricain, "mais ça ira bien mieux quand il reviendra". | RGPH: Le préfet exhorte Agboville à s’y investir ''réellement'' "Quelque soit la beauté du discours des élus, le résultat du tableau de recensement aura montré qu'Agboville a bâclé le recensement", a fait remarquer Bako Privat lors d'une réunion préparative de la visite du président de l'Assemblée nationale, Guillaume dans la région de l'Agnéby-Tiassa. Pendant que le discours officiel des porte-paroles des intervenants réaffirmera le soutien d'Agboville aux institutions républicaines, d'autres voix retentiront pour rappeler au président Soro Guillaume, que les électeurs ont été refoulés des ménages durant l'opération de recensement, a-t-il prévenu. "Chacun doit poursuivre la sensibilisation autour de lui", a exhorté le préfet Bako, insistant sur la nécessité pour toute la population, de se faire recenser, afin de s'inscrire dans l'action gouvernementale. "Prenez-en conscience et sensibilisez encore plus la population, si vous ne voulez pas être ridicules devant le Président Soro", a insisté le représentant du Chef de l'Etat. De nombreux ménages refusent de se faire recenser dans la cité d'Agboville et les villages du département, ont rapporté plusieurs agents recenseurs, interrogés. "Sans nous faire palabre, ils nous demandent de repartir", a souligné un des 365 agents recenseurs et 61 chefs d'équipe que comptent les régions de l'Agnéby-Tiassa et de la Mé. Le recensement général de la population et de l'habitat a démarré, le 16 mars. Il devra permettre de connaître le nombre d'habitants en Côte d'Ivoire, en vue d'une bonne planification des actions de développement. | Prévention contre le virus Ebola : Le préfet d’Agboville recommande la consommation de champignons "En lieu et place de l'agouti, mettez du champignon dans la sauce. C'est d'ailleurs très bon", a recommandé Bako Privat aux chefs de village venus nombreux prendre part à la rencontre de préparation de la visite du président de l'Assemblée nationale, Soro Guillaume, à Agboville. "Je sais que vous êtes habitués à la consommation du gibier et c'est ce qui meuble vos sauces", a-t-il rappelé, expliquant que l'option du champignon, par exemple, serait une solution de rechange, à l'image du poisson. Il a encouragé la chefferie à sensibiliser la population rurale quant aux risques réels qu'elle court, en consommant de la viande de brousse. Outre la fièvre Ebola, une trop grande consommation de cette viande peut entrainer des maladies cardio-vasculaires. Il est plus conseillé d'opter pour la viande blanche, celle du poulet notamment, a conseillé un agent du service de santé présent à la rencontre. La chefferie a adhéré au projet, tout en faisant remarquer que le champignon constitue de la nourriture saisonnière. "Sinon, la suggestion du préfet est juste et à propos", a fait remarquer le chef des chefs, Nanan Edi MBesso Louis. Sur recommandation du ministère de la Santé et de la Lutte contre le Sida, la consommation de gibier est fortement déconseillée, afin de mieux lutter contre la fièvre Ebola qui s’est déclenchée dans des pays limitrophes. Pour le moment, aucun cas suspect n'a encore été signalé en Côte d'Ivoire, note-t-on. | Manchester City: Yaya Toure absent jusqu’à deux semaines "Yaya souffre d'une blessure musculaire. Nous allons voir avec les médecins la durée de son indisponibilité. Ce serait peut-être pas aussi grave que nous ne le craignions au début, mais je pense qu'il a besoin d'au moins 10 jours ou de deux semaines pour être de nouveau opérationnel", a affirmé le manageur des Citizens, Manuel Pellegrini, en conférence de presse avant le match en retard contre Sunderland mercredi. Toure, l'un des meilleurs joueurs de City cette saison, s'est fait mal en tirant au but face à Liverpool lors de la défaite des Citizens (3-2) dimanche à Anfield. Toure, 30 ans, va donc manquer les matches à domicile devant Sunderland et West Bromwich Albion, tout comme le déplacement à Crystal Palace, le 27 avril. En revanche, Pellegrini s'est montré plus optimiste concernant son capitaine Vincent Kompany et Sergio Aguero, blessés. "Vincent va mieux, il sera sur la feuille de match demain. Il en va de même pour Sergio Aguero," a conclu Pellegrini. City occupe la 3e place de Premier League, à cinq points de Chelsea, 2e, et à sept longueurs de Liverpool, mais compte deux matches en retard à jouer. |
culture
La fermeture des urgences du CHU de Cocody s'impose à la Une des journaux ivoiriens
L’annonce de la fermeture du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Cocody se fait une place de choix à la une des journaux quotidiens ivoiriens de ce jeudi 17 Avril. A la Une du quotidien à capitaux publics, Fraternité Matin on retrouve « Urgences des CHU, on ferme à Cocody, on rouvre à Treichville »
RTI.CI avec APANEWS - 17-04-2014
Miss Côte d'Ivoire 2014: Kouassi Mélissa promet la couronne au Tonpki
Les candidates en course pour le titre de Miss Côte d’Ivoire 2014 se succèdent. Originaire de différentes régions de la Côte d’Ivoire, elles allient prestance, élégance et beauté. Elles espèrent toutes remplacer la Miss en titre Aïssata Dia. La région du Tonkpi précisément la ville touristique et culturelle de Man, plus actrice que spectatrice a révélé le samedi 12 Avril 2014, les deux candidates à qui il revient la lourde charge de répéter l’histoire soit 12 ans après Yannick Azébian, 1ère Dauphine Man 2002 et Miss Côte d’Ivoire 2002.
Marie-Claire MOROKRO/m.marieclaire@rti.ci - 15-04-2014
La ministre de la Communication a participé au MIP-TV 2014, à Cannes
La ministre ivoirienne de la Communication, Me Affoussiata Bamba-Lamine, a participé du 07 au 10 avril, à l’édition 2014 du Marché international des films et des programmes pour la télévision (MIP-TV) à Cannes (France).
Ministères - 13-04-2014
MIVA 2014 : les artisans camerounais priment le ministre  Maurice Bandama
Le Marché Ivoirien de l’Artisanat dénommé MIVA a ouvert ses portes depuis le 07 avril sous le thème "Promotion de l’Innovation et de l’Excellence des Produits de l’Artisanat Africain». A l’occasion de la cérémonie « officielle », des artisans venus du Cameroun ont primé le ministre ivoirien de la culture Maurice Bandama pour ses « actions » en faveur de la culture africaine.
Marie-Claire MOROKRO/m.marieclaire@rti.ci - 09-04-2014
Le projet « Renaissance » pour promouvoir les valeurs humaines ivoiriennes
‘’L’arbre de la renaissance ou arbre des mains de la paix’’, le nouveau monument de Kaïdin MHL pour la Côte d’Ivoire dénommé « Renaissance » a été présenté Mardi à la presse nationale et internationale.
Didier N'Doli |d.ndoli@rti.ci - 09-04-2014
Le ministre ivoirien de la culture et de la francophonie primé par les artisans du Cameroun
Maurice Kouakou Bandama, ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie a été distingué, mardi, au deuxième jour du Marché ivoirien de l’artisanat (MIVA) à Abidjan, par les artisans du Cameroun qui lui ont décerné un prix pour son implication dans la promotion de la culture.
APA - 09-04-2014
Ouverture du Marché ivoirien de l’artisanat à Abidjan
La première édition du Marché ivoirien de l’artisanat (MIVA) a ouvert, lundi, ses portes au palais des Sports de Treichville (commune au Sud d’Abidjan)en présence du Ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko, du ministre du commerce, de l’artisanat et de la promotion des PME, Jean Louis Billon ainsi que de la ministre marocaine de l’artisanat, de l’économie sociale et solidaire, Mme Fatema Marouane et de plusieurs diplomates accrédités en Côte d’Ivoire.
APA - 08-04-2014
Et c’est parti pour les 8è Jeux de la Francophonie Côte d’Ivoire/Abidjan 2017 !
Le Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF) et le Comité national (CNJF) ont signé lundi, le cahier de charge des 8è Jeux de la Francophonie Côte d’Ivoire/Abidjan 2017, selon un communiqué.
Didier N'Doli |d.ndoli@rti.ci - 07-04-2014
Les autorités en charge de l'audiovisuel public ivoirien au MIP-TV à Cannes
La ministre ivoirienne de la Communication, Me Affoussiata Bamba-Lamine, ainsi que plusieurs responsables de la télévision publique (RTI) sont à Cannes. Ils participent depuis ce lundi au Marché international des films et des programmes pour la télévision dénommé (MIP-TV) en France.
Didier N'Doli - 07-04-2014
Femua 7: une clôture dans la gaieté et la cohésion sociale
Espoir 2000, Lady Ponce, Hamed Farras, Youssoupha, le groupe Sur Chocs et Férré Gola...ont permis une clôture en beauté, dimanche, de la 7è édition du festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FEMUA).
Didier N'Doli |d.ndoli@rti.ci - 07-04-2014
Sacrée Miss du Haut Sassandra 2014, Yéo Jennifer était très sûre d’elle.
Elle s’est dit pourquoi pas moi. Elle se présente et devient le choix du jury. C’est ainsi que débute l’aventure Miss Côte d’Ivoire pour Yéo Jénnifer sacrée Miss du Haut Sassandra pour les présélections régionales 2014 à Daloa, dans la nuit du samedi.
Marie-Claire MOROKRO | m.marieclaire@rti.ci - 07-04-2014
Magic System offre une école maternelle de 70 millions F CFA à Anoumabo
Le groupe artistique Magic System a fait bâtir une école maternelle de quatre classes à Anoumabo (quartier précaire au Sud d’Abidjan) par des organismes de bonne volonté, à hauteur de 70 millions de FCFA.
APA - 07-04-2014
Le FEMUA «a donné à la Côte d’Ivoire une chance de s’ouvrir à nouveau au monde »
Le FEMUA «a donné à la Côte d’Ivoire une chance de s’ouvrir à nouveau au monde ». C'est cette annonce qu'à tenu à faire le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandama a soutenu, vendredi, à l’ouverture de la septième édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA 7) à Abidjan.
RTI avec APA - 05-04-2014
Sylla Kadidiatou, Miss Gbêkê, veut
Sylla Kadidiatou a été élue dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 mars 2014, Miss de la région de Gbêkê (Bouaké) et s’est dit "heureuse d’être le choix du jury après sa victoire". Elle a devancé onze candidates belles les unes que les autres pour faire sienne la couronne. Elle succède ainsi à Késsé Ramata Miss Bouaké 2013.
Marie-Claire MOROKRO/m.marieclaire@rti.ci - 03-04-2014
L'APO ouvre des bureaux à Dubaï (communiqué)
L’Organisation de la presse africaine (APO, African Press Organization), le seul distributeur de communiqués de presse en Afrique et le leader des relations presse liées au continent, annonce l'ouverture de bureaux à Dubaï (Émirats Arabes Unis) pour couvrir le Moyen-Orient, où la demande en services de relations presse liées à l'Afrique s'accroît rapidement.
APO - 28-03-2014
Miss Côte d'Ivoire - Présélection Bassam: Koffi Lauren élue contre toute attente du public.
La ville historique de Grand-Bassam, a accueilli le samedi 22 mars au Centre culturel Jean-Baptiste Mockey la sixième étape des présélections de Miss Côte d’Ivoire 2014. A l'issue d'une soirée en présence des autorités, notamment le Président du Conseil régional Docteur Aka Aouéllé et le Maire Ezaley Phillipe, trois reines de la région des Lagunes ont été désignées. Deux d’entre elles iront à la finale du 7 juin à Abidjan.
Lacinan Ouattara |o.lacinan@rti.ci - 26-03-2014
L’Ivoirienne Chantal D. Fanny désignée
L’Ivoirienne Chantal Moussoukoura Fanny a été désignée "diplômée influente" de l’Université Laval (Canada), un titre décerné aux diplômés de cet institut qui se sont démarqués par leur carrière et leur engagement social.
AIP - 26-03-2014
Abidjan - La Fondation RFK annonce les « RFK Awards »
La Fondation Roger Fulgence Kassy a fait jeudi après midi, la restitution des conclusions de ses 1ères Assises tenues le 20 janvier dernier.
Williams Fian (Stagiaire) - 21-03-2014
Journée internationale de la Francophonie: Message du Secrétaire général Abdou Diouf
Lorsque nous sommes seuls à espérer et à vouloir, cela ne demeure bien souvent qu’un espoir et un vœu, mais lorsque nous espérons et voulons, ensemble, une nouvelle réalité prend immanquablement forme. Alors célébrons, en ce 20 mars, la force stimulante que nous confère la Francophonie. Célébrons les liens puissants que nous confèrent la langue, les valeurs, les espoirs et les ambitions que nous partageons. Célébrons une manière « francophone » de vivre ensemble, d’être au monde et de concevoir le monde.
Abdou DIOUF, Secrétaire général de la Francophonie - 20-03-2014
Abidjan - C’est parti pour le Prix Ivoire de la littérature 2014 !
Le top départ du Prix Ivoire pour la littérature africaine d’expression francophone édition 2014 a été donné ce mercredi à l’occasion d’une cérémonie de lancement à l’Institut Français d’Abidjan.
Williams Fian (Stagiaire) - 20-03-2014
Une caravane des marionnetes pour mieux promouvoir la ''Francophonie''
C’est en prélude à la journée internationale de la francophonie le 20 mars que s’est tenue mercredi, la 2è édition de la caravane de marionnettes au lycée moderne Jeunes filles de Yopougon à Abidjan.
Didier N'Doli |d.ndoli@rti.ci - 19-03-2014
Johnny Lafleur, très malade
L’artiste ivoirien Johnny Lafleur, est malade depuis plusieurs mois. A l'origine de ce mal qui le ronge, une injection semble t-il mal faite. Une équipe de la Radiotélévision Ivoirienne lui a rendu visite à Marcory, une commune d’Abidjan. Celui qui reste le seul adepte du « ziglibiti » de feu Ernesto Djédjé va mal et demande de l’aide. C'est un appel à l'aide que lance celui ci à travers ce reportage.
Rédaction RTI 1 - 18-03-2014
Dernier jt
  • rti 1
  • rti 2
  • radio côte d'ivoire
Présenté par Delphine Gbla play-video
Présenté par Anne Zélica Ehoura play-video
JT du Journal de 07 H du 25 Février 2014
à l'International
communiqués / documents
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 9/04/2014
Le mercredi 9 avril 2014, un Conseil des Ministres...