L'aquaculture, une solution à l'autosuffisance en poisson en Côte d'Ivoire.
0
 

L'aquaculture, une solution à l'autosuffisance en poisson en Côte d'Ivoire.

RTI Info / Jean-Louis Gbangbo | Lu 2509 fois | Publié

Le poisson, c'est la première source de protéine animale du consommateur ivoirien. Selon le ministère des ressources animales et halieutiques, la consommation de poisson varie entre 250 000 et 360 000 tonnes par an pour une production locale moyenne de 80 000 tonnes. Une faible production conjuguée à une forte demande sur le marché qui entraîne une forte spéculation sur le produit. Les importations de poissons qui couvrent aujourd'hui, près de 80% des consommations des ménages ne suffisent pas à stabiliser les prix et satisfaire la demande nationale. Ce qui a poussé le gouvernement ivoirien à intensifier le développement de l'aquaculture. Trois stations d'alevinage sont aujourd'hui opérationnelles à Jacqueville, Abengourou et Bouaké.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une ambulance pour le centre de santé de la Fonction publique

Danané: Mahapleu bientôt raccordé au réseau national d’eau potable

Réflexion pour le financement d’une production de cacao zéro-déforestation

Koumassi: Après sa victoire aux élections municipales du 13 octobre, Cissé Ibrahima Bacongo le nouveau maire promet une métamorphose de la commune

Sikensi: La saisie de la moto d’un professeur provoque la perturbation des cours dans le secondaire

Les plus lus