Virus Ebola en RD Congo : Un premier cas détecté en ville.
0
 

Écouter
Virus Ebola en RD Congo : Un premier cas détecté en ville.

Virus Ebola en RD Congo : Un premier cas détecté en ville.

Moussa COULIBALY (Stagiaire) avec AFP | Lu 1468 fois | Publié

La République Démocratique du Congo a enregistré un premier cas de la fièvre hémorragique à virus Ebola à Mbandaka, la capitale de la province de l’Equateur au nord du pays. Une annonce confirmée par le Ministre de la Santé, mercredi 16 mai, rapporte l'AFP.

Avec une population d’environ millions d’habitants, Mbandaka s’inquiète du premier cas de malade de la fièvre à virus Ebola. Une ville du nord de la République Démocratique du Congo (RDC), dans la province de l’Equateur, au bord du fleuve le Congo, à l'autre rive de Kinshasa.

Ce premier cas détecté amène les autorités à prendre plus de dispositions pour contenir la propagation de la maladie. Car jusque-là tous les cas d’Ebola étaient en zone rural, isolé et difficile d’assez, ce qui permettait aux autorités de circonscrire l’expansion du virus.

Selon l'Agence France Presse, pour aider la RDC à faire face à cette épidémie mortifère l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a remis un premier lot de plus de 4 000 vaccins, le mercredi avant l’annonce du cas détecté. Pour le ministre de santé, la mise en pratique du vaccin est prévu pour la semaine prochaine. Un vaccin qui sera tester pour la première fois sur des malades d’Ebola, depuis sa fabrication à Genève, il y’a deux ans.

Depuis le début du retour de la fièvre à virus Ebola dans le nord-est de la RDC début mai, l’OMS dénombre 42 cas détectés et 23 décès.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le ministre de l‘Agriculture et du Développement rural Sangafowa Coulibaly rassure les acteurs de la résolution de la crise dans la filière hévéa.

La problématique de la justice au cœur des débats de Ciné Droit Libre Abidjan 2018

Bouna: Les droits de l’homme au centre d’un atelier de formation des commandos de l’OIPR

BTS 2018: Le ministre Mabri Toikeusse annonce 57% de candidats admissibles

JAAD 2018: Du matériel roulant et informatique remis à trois administrations publiques à Tiébissou