Le ministère des Ressources Animales et Halieutiques rassure les ivoiriens sur la qualité de la viande pendant la grève des agents vétérinaires
0
 

Écouter
Le ministère des Ressources Animales et Halieutiques rassure les ivoiriens sur la qualité de la viande pendant la grève des agents vétérinaires

Le ministère des Ressources Animales et Halieutiques rassure les ivoiriens sur la qualité de la viande pendant la grève des agents vétérinaires

Frédéric Gore Bi/RTIinfo | Lu 1479 fois | Publié

La Direction des Services Vétérinaires du ministère des ressources animales et halieutiques rassure les ivoiriens que toutes les dispositions été prises pour assurer les contrôles vétérinaires. Et ce pendant la grève des agents des services vétérinaires annoncée pour le lundi 11 juin. L’information a été donnée ce dimanche 10 juin par le docteur Kouadio Adaman, premier responsable de la DSV (direction des services vétérinaires).

En effet, selon un communiqué diffusé via les réseaux sociaux, le directeur des services vétérinaires, tient à rasséréner les populations sur la qualité de la viande et des poissons qui seront mis en vente sur les différents marchés pendant la période de la grève.

« Toutes les dispositions utiles sont prises pour que les denrées animales et d’origine animale livrées à la consommation soient rigoureusement inspectées et contrôlées à tous les stades de production et transformation avant leur livraison à la consommation », mentionne le communiqué.

L’administrateur, annonce également le communiqué, tient à porter à la connaissance de la population ivoirienne que « les contrôles et les inspections se feront par les agents des services vétérinaires sur toute l’étendue du territoire national du 11 au 13 juin 2018 comme d’habitude ».

Il faut rappeler que depuis ce matin un message circule dans les téléphones et sur internet qui annonce la fermeture de l’inspection vétérinaire et des abattoirs et invite les populations à faire des stocks pour soit dit éviter les intoxications alimentaires.

Ce message est l’œuvre du collectif des fonctionnaires et agents du ministère des ressources animales et halieutiques qui a déposé un préavis de grève sur la table des autorités. Il revendique des indemnités de risques, des primes d’anticipation et l’officialisation de la tenue des halieutes.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Bouaké: Des gardes pénitentiaires ont bénéficié d’une formation de renforcement de capacités sur les droits de l’homme

Le commissaire général du festival des arts est de la culture Dan a procédé presse, au lancement officiel de la 2è édition du « Tonkpi Nihidaley »

Grand- Lahou: La radio régionale des Grands Ponts à l’arrêt depuis deux mois

Yopougon: Un élève sous-officier gendarme poignardé à mort par son collègue

Khashoggi: la Turquie insiste sur le caractère prémédité du meurtre