Le Prix de la Fondation Mo Ibrahim décerné à Ellen Johnson Sirleaf.
0
 

Écouter
Le Prix de la Fondation Mo Ibrahim décerné à Ellen Johnson Sirleaf.

Le Prix de la Fondation Mo Ibrahim décerné à Ellen Johnson Sirleaf.

RTI Info / Lacinan Ouattara | Lu 836 fois | Publié

L’ancienne présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf a été désigné lauréat du prix Ibrahim du leadership africain, selon un communiqué publié ce lundi 12 février par le Comité du Prix Mo Ibrahim.

Ellen Johnson Sirleaf, ex-présidente du Libéria reçu ce prestigieux prix pour avoir fait preuve d’un leadership face à des défis au cours de ses deux mandats à la tête du Liberia depuis 2005, après plusieurs années de guerre civile. Le comité du prix, bien que conscient de ses difficultés, souligne qu’elle l'a mérité, car elle a réussi à stabiliser le Libéria.

Elle recevra ainsi 5 millions de dollars (Près de 2, 5 milliards de F CFA), une somme étalée sur dix ans, puis une allocation annuelle à vie, d’un montant de 200.000 dollars (près de 100 millions de F CFA).

Ellen Johnson Sirleaf a été déjà lauréate le prix Nobel de la paix en 2011 et est devenue la première femme présidente en Afrique. Elle a quitté le pouvoir le mois dernier, à la fin de ses deux mandats, comme le prévoit la Constitution de son pays, pour céder le fauteuil présidentiel à l’ancien footballeur Georges Weah. Mais au Libéria, ses détracteurs l’accusent de népotisme et de n’avoir pas assez fait pour combattre la corruption.

Fondé en 2007 par Mo Ibrahim, riche entrepreneur anglo-soudanais des télécommunications, le prix récompense un ancien chef d'Etat ou de gouvernement d'un pays d'Afrique subsaharienne, qui a quitté ses fonctions au cours des trois dernières années, pour son travail dans l'intérêt du public ou son action en faveur du développement durable. Ellen Johnson Sirleaf est la cinquième lauréate du prix Mo Ibrahim, richement doté, qui n'avait été plus été décerné depuis 2014, faute de candidat réunissant les qualités requises. 

Les lauréats

La libérienne Ellen Johnson Sirleaf (2018)

Le Mozambicain Joaquim Chissano (2007)

Le Botswanais Festus Gontebanye Mogae (2008)

Le Capverdien Pedro De Verona Rodrigues Pires (2011)

Le Namibien Hifikepunye Pohamba (2014).

Le sud-africain Nelson Mandela (Lauréat honoraire du prix en 2007).

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le ministre Amédé Kouakou appelle à un contrôle plus ardu pour la solidité des ouvrages de génie civil

Les élus locaux exhortés à être des “ouvriers” au service de l’autonomisation de la femme

L’UNESCO présente son manuel « J’écris la Paix »

Le ministre de l‘Agriculture et du Développement rural Sangafowa Coulibaly rassure les acteurs de la résolution de la crise dans la filière hévéa.

La problématique de la justice au cœur des débats de Ciné Droit Libre Abidjan 2018