RDC : La procureure de la CPI "très préoccupée" par la situation dans le Kasaï
0
 

Écouter
RDC : La procureure de la CPI

RDC : La procureure de la CPI "très préoccupée" par la situation dans le Kasaï

AFP | Lu 281 fois | Publié Il y a 20 jour(s)

La procureure générale de la CPI, Fatou Bensouda a clôturé sa visite de trois jours en République démocratique du Congo. Elle se dit "très préoccupée" par la situation dans le Kasaï.

Pendant son séjour elle s'est entretenue avec le président Kabila, les ministres de la Justice et celui de la Défense, les membres de la société civile, des confessions religieuses et de l'opposition politique.

Au centre de ces rencontres, les violences qui sévissent dans les cinq provinces du Kasaï, mais aussi au Kivu et à Kinshasa.

 

À l'approche des élections, la Cour pénale internationale (CPI) a mis en garde les acteurs politiques de tout bord.

Ils doivent s'abstenir d'actes de violence. "Il faut tout faire pour prévenir et éviter tout comportement de violences criminelles au statut de Rome", a prevenu Fatou Bensouda, jeudi à Kinshasa lors de sa conférence de presse mettant fin à sa visite de travail en RDC.

Selon elle, "il est impératif que toute action, sur tout le territoire, quel que soit l'auteur, la nature ou la forme, se déroule avec retenue et sens des responsabilités".

La procureure générale de la CPI a fait savoir, en outre, qu'elle souhaite que la RDC continue à collaborer étroitement avec la CPI, car la situation au Kasaï, en 2016 et 2017, et tout ce qui se passe dans certaines parties de la RDC, préoccupe au premier chef ses services.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Centrafrique : 12 morts dans le quartier PK5 de Bangui

Centrafrique : 12 morts dans le quartier PK5 de Bangui

Burkina : les jihadistes présumés abattus "projetaient une attaque" à Ouagadougou (procureure)

Côte d’Ivoire : Les recettes fiscales collectées au premier trimestre 2018 estimées à 773 milliards FCFA (Porte-Parole du Gouvernement)

Burkina : Des organisations syndicales dénoncent la "violation des libertés syndicales" par le gouvernement