Trump exige une enquête sur l'"infiltration" de sa campagne par le FBI
0
 

Écouter
Trump exige une enquête sur l'

Trump exige une enquête sur l'"infiltration" de sa campagne par le FBI

AFP | Lu 1016 fois | Publié

Le président américain Donald Trump a "exigé" dimanche l'ouverture d'une enquête sur une possible "infiltration" de sa campagne par des agents du FBI, une accusation qu'il brandit depuis plusieurs jours sans éléments concrets à l'appui.

"J'exige ici, et je le ferai demain officiellement, que le ministère de la Justice examine si le FBI a infiltré ou surveillé la campagne Trump pour des raisons politiques", a-t-il tweeté.

Le président américain, qui dénonce avec véhémence la "chasse aux sorcières" que représente selon lui l'enquête du procureur spécial Robert Mueller, martèle sa volonté de savoir si "de telles demandes ont été formulées par des gens au sein de l'administration Obama".

Depuis quelques jours, le président américain évoque, sans présenter d'éléments de preuve, la théorie avancée par certains médias selon lesquels un membre du FBI aurait infiltré sa campagne à des fins purement politiques.

Selon le New York Times, le FBI a bien demandé à un informateur de rencontrer deux membres de l'équipe Trump, Carter Page et George Papadopoulos, mais il l'a fait pour enquêter sur d'éventuels liens entre ces derniers et la Russie.

Nombre d'élus démocrates accusent la Maison Blanche et les républicains de chercher en réalité à déstabiliser Robert Mueller qui enquête depuis un an sur une éventuelle collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Trump pour que ce dernier l'emporte face à Hillary Clinton en novembre 2016.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Tengrela: Les cours perturbés par des transes de filles

Sikensi: Des candidats perdants félicitent le vainqueur N’Gata Joseph

Elections couplées 2018: Le scrutin annulé à Facobly

Municipales à San Pedro: Touré Nantarie accepte sa défaite et promet une prochaine candidature

Les écoles paralysées à Agboville