Côte d’Ivoire : Le conseil des ministres du 11 avril 2018 en 5 points
0
 

Côte d’Ivoire : Le conseil des ministres du 11 avril 2018 en 5 points

Rti Info / Mariam CISSE (stagiaire) | Lu 1476 fois | Publié

Le conseil des ministres s’est exceptionnellement tenu ce mercredi 11 avril à la Fondation Félix HOUPHOUËT-BOIGNY pour la Paix, à Yamoussoukro. Un conseil qui a enregistré de nouvelles réformes dans les domaines de la justice et du droit de l’homme, des mines et de l’énergie, de l’environnement, de l’emploi et de la construction et du logement.

1-Une modernisation du système national de l’état civil

Plus question de subir les lourdeurs administratives pour enregistrer les naissances. Les populations pourront désormais faire les déclarations de naissance dans les centres de santé et dans les villages auprès d'agents de collecte d'informations installés sur place. Des agents qui auront pour rôle supplémentaire de mettre ces informations à la disposition des officiers de l’état civil. Ce nouveau dispositif utilisant des outils électroniques, permet à la fois de sécuriser et faciliter l’enregistrement des faits d’état civil en Côte d’Ivoire mais également d’aider à l'accès aux actes et registres d’état civil.

Une réforme qui revêt également un caractère disciplinaire. La loi prévoit des sanctions à l’encontre des agents de l’état civil chargés de la tenue des registres, qui dresseraient et enregistreraient intentionnellement des actes basés sur de fausses déclarations.

2-Une prorogation du mandat des conseiller régionaux et municipaux

Le gouvernement ivoirien a décidé de proroger le mandat des conseillers régionaux et municipaux élus le 21 avril 2013. Sur proposition de la Commission Electorale Indépendante (CEI), ces conseillers devront maintenir leurs postes jusqu’aux prochaines élections municipales et régionales devant se tenir avant le 31 décembre prochain.

3-Des adresses pour chaque logement à Abidjan

La Côte d'Ivoire relance le projet d’adressage du district d'Abidjan. Le projet a pour objectif d'accélérer la modernisation de l'administration et consistera à attribuer à chacun des résidents et des entités économiques une adresse complète. L’opération devrait débuter en septembre 2018 et les adresses créées devront être prises en compte dans la gestion des services publics en 2020 au plus tard.

 

4-Zéro menace des déchets toxiques sur la santé et l’environnement

Plus aucune trace nuisible des déchets toxiques sur l’environnement ivoirien et la santé des populations. C’est l’annonce faite par le conseil des ministres. Une communication issue du rapport d’audit de l’ONU Environnement (ONU E) chargé depuis 2017 de la vérification des risques environnementaux des sites affectés par ces produits chimiques venus du Probo Koala. Une nouvelle plutôt reluisante pour le pays mais le gouvernement reste vigilant, il a instruit les ministères de l’environnement ainsi que celui de la santé, à établir un programme de suivi des zones infectées et des populations préalablement touchées par cette pollution. Un suivi qui devra se faire en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

5-Octroi de permis d’exploitation minières

Lors de ce conseil, le gouvernement a décidé d'attribuer le permis d’exploitation de l’or à la Société LA MANCHA COTE D’IVOIRE SARL dans les départements de Blolequin et de Zouan Hounien. Ce permis valable sur 14 ans, devra générer prêt de 200 emplois directs et mille (1000) emplois indirects.

Le conseil a également adopté des décrets visant à l’attribution de permis de recherche minière à la Société JOFEMA MINERAL RESOURCES SARL dans les départements de Gagnoa et de Soubré, et à la Société BOOSTER MINERAL SARL dans les départements de Vavoua et de Zuénoula. Des permis qui seront valables sur quatre (04) ans.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Allemagne: Prise d'otage à la gare de Cologne, la Police n'exclut pas un attentat

Une opération coup de balai samedi dans la ville de Doropo

Lancement samedi des travaux des infrastructures de la CAN 2021 à Yamoussoukro

Elections locales : La société civile exhorte la CEI au respect de ses procédures

Niger: Dangote lance la construction d'une cimenterie de 275 millions d'euros