Venezuela : Maduro dit avoir échappé à un attentat et accuse la Colombie
0
 

Écouter
Venezuela : Maduro dit avoir échappé à un attentat et accuse la Colombie

Venezuela : Maduro dit avoir échappé à un attentat et accuse la Colombie

AFP | Lu 1630 fois | Publié

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a accusé son homologue colombien Juan Manuel Santos d'être responsable d'un attentat contre lui samedi à Caracas, commis selon les autorités vénézuéliennes avec des drones chargés d'explosifs.

"Aujourd'hui on a essayé de m'assassiner", a déclaré M. Maduro lors d'une intervention radio-télévisée, ajoutant : "un objet volant a explosé devant moi, une grande explosion". Selon lui, "une seconde explosion" a ensuite eu lieu.

"Je n'ai pas de doute que le nom de Juan Manuel Santos est derrière cet attentat", a-t-il assuré. A Bogota, le gouvernement colombien a catégoriquement rejeté cette accusation, la qualifiant d'"absurde".

Dans le même discours, M. Maduro a promis une "punition maximale" à l'encontre des auteurs de l'attaque. "Il n'y aura pas de pardon", a-t-il assuré.

Un mystérieux groupe rebelle qui serait composé de civils et de militaires a revendiqué l'action, dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux.

"Nous ne pouvons pas tolérer que la population soit affamée, que les malades n'aient pas de médicaments, que la monnaie n'ait plus de valeur, que le système éducatif n'enseigne plus rien et ne fasse qu'endoctriner avec le communisme", assure ce texte. Celui-ci est signé du "Mouvement national des soldats en chemise", jusque-là inconnu.

Le ministre vénézuélien de la Communication Jorge Rodriguez avait expliqué auparavant que M. Maduro avait réchappé à un attentat commis avec des drones chargés d'explosifs alors qu'il prononçait un discours lors d'une cérémonie militaire dans le centre de Caracas.

Sept militaires ont été blessés et hospitalisés à la suite de l'attaque, a déclaré le ministre.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La Côte d’Ivoire vise 800 000 tonnes de caoutchouc sec en 2018 (Ministre)

Obsèques de Djarakoroni II: L’ex-président ghanéen John Dramani Mahama annoncé à Bouna

Tchad : manifestation d'étudiants au début d'une "grève illimitée"

Guinée équatoriale : grâce présidentielle pour 34 opposants

Algérie : plus de 80 blessés dont 30 policiers lors d'un match de foot