Côte d’Ivoire/ Discop Abidjan 2017 : ‘’Ne brisez pas la chaîne de la confiance’’ - Ahmadou Bakayoko aux producteurs.
0
 

Écouter
Côte d’Ivoire/ Discop Abidjan 2017 : ‘’Ne brisez pas la chaîne de la confiance’’ - Ahmadou Bakayoko aux producteurs.

Côte d’Ivoire/ Discop Abidjan 2017 : ‘’Ne brisez pas la chaîne de la confiance’’ - Ahmadou Bakayoko aux producteurs.

Didier N'Doli | didier.ndoli@rti.ci | Lu 200 fois | Publié

A L’occasion de la troisième édition du Discop Abidjan qui s’est ouverte Mardi 30 Mai 2017 à Abidjan, Ahmadou Bakayoko, Directeur Général du Groupe RTI a fait savoir aux producteurs ivoiriens et africains, la volonté pour le groupe RTI d’aller plus loin dans la production.

La Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) et TV5MONDE ont annoncé un partenariat majeur dans le secteur de la production de fiction en Côte d'Ivoire. Cette initiative soutiendra la création de 5 séries originales au travers d'une politique culturelle affirmée, innovante et dynamique.

Ce sont ‘’Blog, 20.30.40, Top Radio, Les Enfants de Ma Famille et Sœurs Ennemies 2, qui vont bénéficier de ce partenariat dont le principe de base est le préachat.

Pour Sandra Basset, représentante adjointe pôle Afrique Tv5 monde, ‘’Tv5 Monde a soutenu en collaboration avec la RTI, ces cinq séries à hauteur de 300 millions de FCFA ».

« Notre rôle est de promouvoir des programmes francophones, c’est notre ligne éditoriale et ces cinq séries conviennent à notre public qui cumulé est de 29 millions de téléspectateurs » ajoute-t-elle.

‘’Depuis plus de trois ans, nous avons renforcé les programmes avec des contenus ivoiriens du lundi au vendredi, nous avons accompagné plus d’une dizaine de structures de production. Le préachat est un principe utilisé pour financer les plus grandes séries. En quatre années, les productions de la RTI  sont diffusées dans 80 pays’’, souligne Ahmadou Bakayoko.

‘’Ne brisez pas la chaîne de la confiance, car avec plus de qualité on a plus d’investissements. Pour moi, nous donnerons la chance chaque année à de nouvelles maisons de production. En créant un écosystème pour protéger les talents, on paie mieux les talents, les producteurs y compris’’, a-t-il soutenu.  

Avec plus de 1000 vendeurs, 250 acheteurs et 250 producteur attendues pour cette 3è édition, Discop Abidjan offre un agenda de trois jours avec des rendez-vous pré-organisés entre acheteurs qualifiés et vendeurs de contenu, des conférences, tables rondes et de présentation-vitrines autour des moyens à mettre en œuvre afin de stimuler la création audiovisuelle francophone, un programme de "master-classes" qui éclairera les producteurs sur les lois d’une industrie en pleine mutation, et répondra aux attentes urgentes des chaines publiques et privées en Afrique francophone et une journée consacrée à des screening de séries TV récentes, produites et conçues dans l’espace francophone.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 

En continu

Cameroun/Crise anglophone : Le journaliste Bibixy déclaré "coupable d’actes de terrorisme et sécession"

Cameroun : un militaire et un civil abattus dans les régions anglophones

Inde : 13 enfants tués dans un accident de van scolaire

Turquie : Amnesty International a accusé dans un rapport publié jeudi les autorités turques d'avoir imposé un "climat de peur glaçant" après le putsch manqué de 2016

Côte d’Ivoire : La carte de militant est exigée pour la participation aux activités du 4e congrès extraordinaire du Rassemblement des républicains (RDR)