La 8e édition du Salon international du tourisme d’Abidjan sous le sceau des nouvelles technologies
0
 

Écouter
La 8e édition du Salon international du tourisme d’Abidjan sous le sceau des nouvelles technologies

La 8e édition du Salon international du tourisme d’Abidjan sous le sceau des nouvelles technologies

AIP | Lu 1453 fois | Publié

La 8e édition du Salon international du tourisme d’Abidjan (SITA), qui se tiendra à Abidjan du 27 avril au 1er mai, sera axée sur les nouvelles technologies au service de l’industrie touristique, a annoncé, lundi, le commissaire général de l’évènement, Jean-Marie Somet.

« Nous avons choisi de développer le thème des nouvelles technologies afin de  promouvoir  une nouvelle  manière de voyager à l’aide des applications web », a déclaré M. Somet, également directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme, lors de la cérémonie de lancement à l’hôtel Sofitel d’Abidjan-Cocody.

Il a également annoncé plusieurs innovations pour l’édition 2018, dont l’organisation d’un forum sur l’emploi des jeunes. Cet espace permettra de découvrir et de faire la promotion de nombreuses applications développées par les startups.

Cette 8e édition aura lieu sur un espace de 10 000 m2 à l’entrée de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny et enregistra la présence de plus de 20 pays africains. Plus de 60.000 visiteurs et 400 exposants sont attendus à ce rendez-vous initié afin de redynamiser l’industrie touristique en faisant découvrir les potentialités touristiques de la Côte d’Ivoire, a-t-il indiqué.

Le ministre ivoirien du Tourisme, Siandou Fofana entouré de plusieurs collaborateurs dont les ministres Alain Donwahi, Kandia Camara, Jean Claude Kouassi, Anne Ouloto, s’est félicité du succès de l’édition 2017 qui a réuni plus de 40 000 visiteurs. Il a appelé ses pairs à travailler dans la transversalité afin de promouvoir la modernisation de l’industrie touristique ivoirienne.

Initialement organisé par le Fonds de développement touristique, Côte d’Ivoire Tourisme est en charge de l’organisation du SITA depuis 2015.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Gabon : la CPI "ne discute pas de l'importance des crimes commis" (avocat)

Plus de 2000 sinistrés des inondations du fleuve Bandama à Bouaflé

Mali : deux notables tués dans le nord-est du pays

Afghanistan : huit enfants tués en jouant avec un obus

Présidentielle au Cameroun : la campagne débute sur fond de crise