La lutte contre le changement climatique marque le clou de la 4è édition de la Foire carnaval de Bouaké
0
 

Écouter
La lutte contre le changement climatique marque le clou de la 4è édition de la Foire carnaval de Bouaké

La lutte contre le changement climatique marque le clou de la 4è édition de la Foire carnaval de Bouaké

APA | Lu 751 fois | Publié

Un défilé carnavalesque rythmé en six séquences dont 3 fresques géantes sur la thématique de la lutte contre le changement climatique et la promotion du développement durable ont marqué, dimanche, la cérémonie de clôture de la 4è édition de la Foire Forum Carnaval de Bouaké, a constaté APA sur place dans la deuxième ville du pays.

Ouverte jeudi dernier par la ministre ivoirienne de la salubrité, de l'environnement et du développement durable, Anne Désirée Ouloto (marraine de cette 4è édition) sous le thème central « Changement climatique et développement durable » l’édition 2018 de la Foire Forum Carnaval a été particulièrement marquée par la présence d’une forte délégation venue des villes jumelles de Villeneuve-sur-Lot (France) et Reutlingen (Allemagne). 

Parti du Centreville en fin d’après-midi avec à sa tête le maire Nicolas Djibo et plusieurs têtes couronnées, le défilé carnavalesque s’est ensuite ébranlé sur le long du Boulevard de la Reine Pokou jusqu’aux abords du stade de Bouaké, où attendaient de célèbres invités, tels que le ministre du transport Amadou Koné, le Directeur du cabinet du ministre de la culture et de la francophonie, Fousséni Dembélé ainsi que les représentants des villes de Villeneuve-sur-Lot et Reutlingen. 

Des fresques géantes jouées par de jeunes volontaires de Bouaké et du célèbre groupe artistique Mulano d’Abidjan sur la thématique du changement climatique et du développement durable ont ponctué les différentes séquences de ce défilé de clôture. 

 A travers des chants et danses, des ballets et des représentations théâtrales, les causes et les conséquences du changement climatique sur l’environnement ainsi que des pistes de solutions pour le développement durable par des gestes éco citoyens ont été expliquées au public de Bouaké qui a effectué nombreux le déplacement à cette cérémonie d’apothéose . 

Des danses folkloriques, des représentants des communautés ivoiriennes et étrangères vivant à Bouaké, les associations de jeunesses et de femmes, les associations et organisations professionnelles et sportives, ainsi que des élèves et étudiants ont également signé de fort belle manière leur participation à ce défilé.

‘’Nous venons de vivre un très bon carnaval, l’édition 2018 est terminée vive l’édition 2019’’, a déclaré le maire de la commune de Bouaké, Nicolas Youssouf Djibo à la fin de la cérémonie déplorant la maigre participation du public au Bla Klaman (concours de beauté) et au bal masqué.

 Pour sa part, Fousséni Dembélé, le Directeur de cabinet du ministre de la Culture s’est réjoui qu’ ‘’avec cette cérémonie finale je crois que le maire Djibo et son équipe ont relevé un grand défi en faisant renaitre le carnaval et l’associer à toute la dimension culturelle, permettre ensuite que la dimension commerciale s’associe et aujourd’hui c’est un événement qui a pris son élan et qui fait converger tout Bouaké et la Côte d’Ivoire’’.

 ‘’C’’est surtout ça Bouaké, Bouaké de l’unité, de la joie, du partage et cela vient mettre un terme à ceux que certains ont voulu coller à cette ville comme une ville de tumulte et de désordre’’, a-t-il ensuite fait remarquer avant de conclure que  ‘’Bouaké est une ville organisée et disciplinée qui veut son développement qui y travaille et qui associe l’environnement, la culture, le commerce, et la volonté de vivre ensemble et ça c’est vraiment extraordinaire’’.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Emmanuel Macron rencontrera Donald Trump et Hassan Rohani en marge de l'AG de l'ONU (Elysée)

Elections en RDC : la liste des candidats officialise l'exclusion de Bemba et Katumbi

Maroc : Campagne pour bannir des ondes le chanteur Saad Lamjarred, inculpé pour viol

RDC : Deux officiers de police libérés après deux semaines de détention

Irak : un haut dirigeant du groupe Etat islamique condamné à mort (justice)