Abidjan et Korhogo se partagent la poire des activités du FEMUA 11
0
 

Écouter
Abidjan et Korhogo se partagent la poire des activités du FEMUA 11

Abidjan et Korhogo se partagent la poire des activités du FEMUA 11

Aip | Lu 1067 fois | Publié

La programmation des activités qui meubleront la 11ème édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), du 17 au 22 avril, partage la poire des festivités entre Abidjan et Korhogo, dans le District des savanes, à 635 km, dans le Nord du pays

La ville de Korhogo devait accueillir le concert de clôture de la 9ème édition mais le décès sur scène, le 24 avril 2016, du Roi de la Rumba congolaise, Papa Wemba, avait annulé le rendez-vous. Après Adiaké l’année dernière, le commissaire général, Traoré Salif, A’Salfo, et les Gaous de Magic System, promettent aux mélomanes de la capitale de la région de la région du Poro, d’honorer cet engagement dont l’annulation avait été le seul fait de la volonté divine.

La ville de Korhogo accueillera un « Carrefour jeunesse » toute la journée du vendredi 20 avril, des activités sportives (Cross populaire et tournoi CEDEAO), le 21 avril, et le concert de clôture toute la nuit du 22 avril.

Abidjan enregistrera, pour sa part, la cérémonie d’ouverture, des activités « Carrefour jeunesse », « Kids FEMUA » à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS), des concerts géants sur le même site, d’autres à l’Institut français (au Plateau) et des concerts privés du sponsor officiel MTN.

Des actions sociales dont l’inauguration samedi, de l’EPP Magic System de Loulo dans la sous-préfecture de MBengué, dans le département de Korhogo, et de celle de Séguéla, le 12 avril, sont également prévues en prélude à l’événement.

Parrainée par le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, le FEMUA 2018 se tient du 17 au 22 avril autour du thème, « Jeunesse africaine et immigration clandestine » à l’INJS, à l’Institut français d’Abidjan et à Korhogo.

Le site traditionnel d’Anoumabo, dans la commune de Marcory, est exceptionnellement délocalisé sur le site de l’INJS pour cause de travaux de bitumage des artères du village, tandis que l’INJS offrira le logement aux artistes et invités.

Soprano, Josey, Yami Aladé, Mbouyé Koité, Lokoua Kanza, Sidiki Diabaté, Bil Aka Kora, Zeynab, Luckson Padaud, Dobet Gnahoré, Kédjevara, Sidonie la tigresse, Leader Snorene, Guy Christ Israël entre autres, sont attendus cette année à ce festival.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le ministre Amédé Kouakou appelle à un contrôle plus ardu pour la solidité des ouvrages de génie civil

Les élus locaux exhortés à être des “ouvriers” au service de l’autonomisation de la femme

L’UNESCO présente son manuel « J’écris la Paix »

Le ministre de l‘Agriculture et du Développement rural Sangafowa Coulibaly rassure les acteurs de la résolution de la crise dans la filière hévéa.

La problématique de la justice au cœur des débats de Ciné Droit Libre Abidjan 2018