Lancement à Yamoussoukro du FASTY pour la promotion des séries télévisées
0
 

Écouter
Lancement à Yamoussoukro du FASTY pour la promotion des séries télévisées

Lancement à Yamoussoukro du FASTY pour la promotion des séries télévisées

AIP | Lu 1595 fois | Publié

La première édition du festival africain de séries télévisées de Yamoussoukro (FASTY) a démarré depuis mercredi dans la capitale politique et administrative ivoirienne.

La première édition du FASTY a pour thème « séries télévisuelles et éducation de masse en Afrique », avec à l’affiche dix séries panafricaines en compétition parmi lesquelles, deux films angolais, un film burkinabé et sept films ivoiriens, projetés à la salle du cinéma de l’hôtel président de Yamoussoukro.

Le festival est organisé par l’Association des Comédiens et Acteurs Professionnels de Côte d’Ivoire (ACAPCI). Il vise à promouvoir le septième art, et à susciter des vocations pour le cinéma au niveau des jeunes élèves et étudiants.

« L’objectif pour nous ici est d’initier un débat au tour du cinéma en général et les séries télévisuelles en particulier et voir que peut être la contribution dans la construction de la société africaine», a ajouté l’acteur Ahmed Souané vendredi lors du lancement officiel de la première édition du FASTY en présence du directeur régional de la culture de Yamoussoukro Maimouna Bagayogo.

Le président de l’ACAPCI a souligné qu’il s’agit surtout pour eux de contribuer à résorber le chômage en faisant la promotion de l’emploi du cinéma qui selon lui est jusque-là ignoré par la population.

L’événement culturel et cinématographie enregistre la présence des icônes du monde du cinéma ivoirien dont Léonard Groguhet, Akissi Delta, Lance Touré, Bienvenu Neba, Clémentine Papouet, et sera l’occasion pour l’ACAPCI de rendre hommage à ces devanciers qui ont tracé les sillons des séries télé en Côte d’Ivoire a confié le promoteur du FASTY.

Le FASTY prend fin dimanche avec la récompense des meilleurs acteurs lors d’un dîner gala.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Bouaké: Des gardes pénitentiaires ont bénéficié d’une formation de renforcement de capacités sur les droits de l’homme

Le commissaire général du festival des arts est de la culture Dan a procédé presse, au lancement officiel de la 2è édition du « Tonkpi Nihidaley »

Grand- Lahou: La radio régionale des Grands Ponts à l’arrêt depuis deux mois

Yopougon: Un élève sous-officier gendarme poignardé à mort par son collègue

Khashoggi: la Turquie insiste sur le caractère prémédité du meurtre