Fréquence 2: Les lauréats de la 5e édition du concours "Première Antenne" sont connus
0
 

Écouter
Fréquence 2: Les lauréats de la 5e édition du concours

Fréquence 2: Les lauréats de la 5e édition du concours "Première Antenne" sont connus

Polus Agathon | polus.koui@rti.ci | Lu 926 fois | Publié Il y a 12 jour(s)

La finale de la 5e saison de « Première Antenne », le concours d’animateurs et journalistes amateur, de Fréquence 2 a eu lieu, le Jeudi 30 Août 2018, au chapiteau de la Maison de la Télévision, à Cocody. Au terme des deux heures de compétition, deux candidats ont su tirer leurs épingles du lot.

Initialement une centaine, ils ont été au total six à s’affronter pour la finale du concours ; 3 pour la catégorie Journaliste et 3 pour la catégorie Animateur.

Face à Henoc N’GUESSAN et Landry DECELOUE, la seule fille dans la Catégorie Journaliste Cybèle ATHANGBA s’est démarquée en retenant particulièrement l’attention du Jury, qui n’a pas hésité à porter son choix sur elle. Dans la catégorie Animateur, la détermination de Prince-Alvin KONE aura surpassé celle de Romaric BEDA et de Christelle KOUASSI qui se sont vu raflé la première place par ce dernier.

Les premiers lauréats de chaque catégorie ont reçu, chacun, un trophée, accompagné d’une enveloppe de 200 000 F CFA. Quant aux Deuxièmes et Troisièmes, ils n’ont pas été oubliés ; ils ont reçu chacun une enveloppe 100 000 F CFA. Tous les finalistes bénéficieront également d’un stage sur Fréquence 2.

Pour cette 5e saison, le Jury était composé de Dorothée ADOU, Présidente du Jury, Jean-Claude TAMO et Charles KABLAN.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Lakota : Le préfet a invité les enseignants exerçant dans la localité à incarner les valeurs morales, notamment de probité, d'honnêteté.

Le parlement des jeunes de Côte d’Ivoire invite tous les candidats à l’apaisement

Trump recevra le numéro 2 du ministère de la Justice à Washington jeudi (porte-parole)

Un jeune Palestinien tué à Gaza par des tirs israéliens près de la frontière

La ministre Mariatou Koné a procédé, dimanche à Amanvi, à 40 km de Bondoukou à la pose de la première pierre de l’IFEF