L'aquaculture, une solution à l'autosuffisance en poisson en Côte d'Ivoire.
0
 

INFOS BREVES

  • Le pape recevra le président turc Erdogan le 5 février (Vatican) – 16-01-2018
  • Présentation du rapport annuel "Perspectives économiques en Afrique" (PEA) de la BAD mercredi 17 janvier 2018 à Abidjan. – 16-01-2018
  • Libération de Mohamed Sam Jichi dit "Sam l'Africain", proche de l'ex-Président Laurent Gbagbo après 10 mois de détention pour "diffamation et injure". – 16-01-2018
  • Libération de l’opposant Mohamed Sam Jichi dit Sam l’Africain après 10 mois de détention à la MACA pour « diffamation et injure » (APA) – 16-01-2018
  • Burkina: 30 arrestations, camps détruits, armes saisies dans le Nord (état-major) – 15-01-2018

L'aquaculture, une solution à l'autosuffisance en poisson en Côte d'Ivoire.

RTI Info / Jean-Louis Gbangbo | Lu 2468 fois | Publié

Le poisson, c'est la première source de protéine animale du consommateur ivoirien. Selon le ministère des ressources animales et halieutiques, la consommation de poisson varie entre 250 000 et 360 000 tonnes par an pour une production locale moyenne de 80 000 tonnes. Une faible production conjuguée à une forte demande sur le marché qui entraîne une forte spéculation sur le produit. Les importations de poissons qui couvrent aujourd'hui, près de 80% des consommations des ménages ne suffisent pas à stabiliser les prix et satisfaire la demande nationale. Ce qui a poussé le gouvernement ivoirien à intensifier le développement de l'aquaculture. Trois stations d'alevinage sont aujourd'hui opérationnelles à Jacqueville, Abengourou et Bouaké.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
Les plus lus