Gouvernantes et nounous : Réalité d'un métier sans réel avenir en Côte d'Ivoire.
0
 

INFOS BREVES

  • Le pape recevra le président turc Erdogan le 5 février (Vatican) – 16-01-2018
  • Présentation du rapport annuel "Perspectives économiques en Afrique" (PEA) de la BAD mercredi 17 janvier 2018 à Abidjan. – 16-01-2018
  • Libération de Mohamed Sam Jichi dit "Sam l'Africain", proche de l'ex-Président Laurent Gbagbo après 10 mois de détention pour "diffamation et injure". – 16-01-2018
  • Libération de l’opposant Mohamed Sam Jichi dit Sam l’Africain après 10 mois de détention à la MACA pour « diffamation et injure » (APA) – 16-01-2018
  • Burkina: 30 arrestations, camps détruits, armes saisies dans le Nord (état-major) – 15-01-2018

Gouvernantes et nounous : Réalité d'un métier sans réel avenir en Côte d'Ivoire.

RTI Info / Christel Menan & Salimatou Dia | Lu 2401 fois | Publié Il y a 27 jour(s)

Elles sont âgées de 15 à 35 ans et analphabètes ou déscolarisées pour la plupart. Pour subvenir aux dépenses familiales, elles deviennent gouvernantes, bonnes, nounous dans les ménages. Employées de maison souvent dans des conditions de travail jugées pénibles avec un bas salaire, le métier reste assujetti au secteur informel. Quelle réalité pour ce personnel de maison ? Quelle carrière d’avenir dans ce métier ?

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
Les plus lus