la Côte d’Ivoire se met au radar fixe automatique
0
 

Écouter
 la Côte d’Ivoire se met au radar fixe automatique

la Côte d’Ivoire se met au radar fixe automatique

Aip | Lu 279 fois | Publié Il y a 24 jour(s)

Le premier radar fixe automatique de Côte d’Ivoire, installé sur l’autoroute Abidjan-Grand Bassam, a été inauguré vendredi par le ministre des Transports, Amadou Koné, et son collègue des Infrastructures économiques, Amédé Kouakou, en marge d’une cérémonie de lancement de la campagne de sensibilisation à la sécurité routière.

D’un coût de 123 millions Fcfa, Selon Maïga Ousmane, chef du service intervention à l’Office de sécurité routière (OSER), ce radar prend les images de jour comme de nuit, en temps de pluie ou de brouillard.

Expliquant son fonctionnement, il a précisé que lorsqu’un véhicule dépasse la vitesse autorisée, le radar décèle l’excès et prend la photo automatiquement qui est cryptée et transmise immédiatement au centre de traitement des infractions via un réseau numérique.

Ces informations seront traitées par les agents de l’OSER assistés d’officiers issus de la police spéciale de la sécurité routière qui constateront l’infraction dans ledit centre.

A partir du centre de traitement a détaillé M. Maïga, une liaison informatique pourra être établie avec la base de données nationale des immatriculations des véhicules afin d’identifier les propriétaires des engins en excès de vitesse.

Le ministre des Transports, Amadou Koné a précisé que les performances remarquables et le mode opératoire de ce radar vont contribuer à lutter contre l’excès de vitesse et le nombre d’accidents sur les routes.

Le Gouvernement compte installer une dizaine de ce nouveau type de radar sur les routes ivoiriennes en 2018 en vue de réduire considérablement le nombre d’accidents.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 

En continu

Kenya : Uhuru Kenyatta a appelé son gouvernement à mettre fin à l’importation de sucre, de maïs et d’engrais pour protéger les agriculteurs locaux

Mali : le chef de file de l’opposition dénonce "une campagne anticipée" du président IBK sur les médias d’Etat et appelle à une "mobilisation"

Nicaragua : Ortega tente l'apaisement après 27 morts en six jours

Centrafrique : Le président Faustin-Archange Touadera réclame davantage de Casques bleus

Burkina Faso : un tribunal fermé dans une région en proie aux attaques jihadistes