La mine d’or de Tongon fermée jusqu’à nouvel ordre (DG)
0
 

Écouter
La mine d’or de Tongon fermée jusqu’à nouvel ordre (DG)

La mine d’or de Tongon fermée jusqu’à nouvel ordre (DG)

AIP | Lu 1880 fois | Publié

Le directeur général de la mine d’or de Tongon du groupe Randgold ressources Limited, Mark Bristow a annoncé le maintien de la fermeture de l’entreprise, en proie à une contestation sociale, jusqu’à l’obtention d’une solution définitive de la crise.

« Nous sommes engagés à travailler avec le gouvernement, les autorités locales  et tous ceux qui veulent toujours faire partie de la grande famille des travailleurs de Tongon pour que cette mine soit à nouveau opérationnelle », a indiqué M. Bristow lors d’une conférence de presse, lundi.

Le gouvernement avait initié un processus qui, en avril, a débouché sur la signature d’un protocole d’accord entre la mine de Tongon et les syndicats des travailleurs, et selon lequel il était prévu une période de négociation au cours de laquelle les activités de la mine se poursuivraient comme d’habitude.

Ce processus évoluait positivement jusqu’au 13 juillet 2018, date à laquelle les syndicats des travailleurs ont formulé de nouvelles demandes en dehors de l’accord multipartite existant et du droit du travail ivoirien, abandonnant ainsi la suite les négociations et stoppant toutes les opérations de la mine, explique-t-on.

« Compte tenu des problèmes sociaux qui ont perturbé les opérations de la mine au cours des deux dernières années et suite au dernier arrêt de travail qui a interrompu la production il y a deux semaines, nous avons décidé de poursuivre la collaboration avec le Gouvernement qui a déjà pris des mesures pour sécuriser l’outil de production et fait face actuellement à la situation », a-t-il précisé.

« A ce stade, Tongon se remettait peu à peu d’un début d’année difficile et était sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs de production révisés. Nous devrons maintenant revoir et examiner ces prévisions à la lumière de l’arrêt de travail et du temps qu’il faudra pour remettre les opérations en service et se remettre en production », a-t-il également ajouté.

Pour M. Bristow, Randgold reste toujours engagé à investir en Côte d’Ivoire et à participer au développement de son industrie minière naissante.

« L’exploration autour de la mine de Tongon a révélé un potentiel pour une extension de la durée de vie actuelle de la mine tandis que sur nos sites plus éloignés, nos équipes d’exploration sont à la recherche du prochain Tongon sur nos vastes chantiers d’exploration dans ce pays » , a-t-il assuré avec optimisme.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

RDC : sept mineurs artisanaux morts et une vingtaine disparus dans un naufrage

Niger: 42.000 personnes déplacées dans l'ouest frontalier du Mali

RDC : 5 journalistes libérés sous condition après 24 heures de détention

Un dépôt de gaz consumé par le feu à Bouaké

Des jeunes initient une caravane de la cohésion à Dabakala après les élections locales