Espagne : Qui est Pedro Sanchez, le nouveau Premier ministre espagnol ?
0
 

Écouter
Espagne : Qui est Pedro Sanchez, le nouveau Premier ministre espagnol ?

Espagne : Qui est Pedro Sanchez, le nouveau Premier ministre espagnol ?

Rti Info / Moussa COULIBALY (Stagiaire) | Lu 943 fois | Publié

Ancien professeur d'économie, il a été conseillé municipal de Madrid puis député avant de prendre la tête du Parti socialiste et d'en être évincé. Il prend aujourd'hui les commandes du gouvernement espagnol.

Surnommé le « beau gosse » il est devenu ce vendredi le nouveau chef du gouvernement espagnol. Pedro Sanchez remplace ainsi le conservateur Mariano Rajoy destitué après une motion de censure au parlement.

Né le 29 février 1972 à Madrid, Pedro Sanchez a grandi dans une famille aisée auprès d'un père entrepreneur et d'une mère fonctionnaire. Il a étudié l'économie dans la capitale espagnole avant de décrocher un master d'économie politique de l'Université libre de Bruxelles.

Conseiller municipal à Madrid de 2004 à 2009, il devient député en 2009 à la suite de la démission du titulaire du siège. Propulsé en 2014 à la tête du Parti socialiste ouvrier espagnol, en abrégé PSOE, un parti politique espagnol de centre gauche.

PSOE affaibli à la faveur des premiers primaires de l'histoire du parti, il arrive derrière lors des élections de décembre 2015. De nouvelles élections sont convoquées en juin 2016 et le PSOE enregistre son pire résultat depuis le rétablissement de la démocratie en 1977. Pedro Sanchez est alors évincé du PSOE par la direction du parti, qui le juge responsable. Mais il revient par la grande porte en mai 2017 après avoir fait campagne en voiture dans toute l'Espagne pour rallier les militants qui voteront pour le rétablir à la tête du parti.

Le 25 mai dernier, Pedro Sanchez dépose une motion de censure contre M. Rajoy au lendemain de la condamnation de son Parti Populaire (PP) dans un procès pour corruption. Une affaire de trop pour le PP, qui était jusqu'à présent sorti indemne de multiples scandales. La motion a été adoptée vendredi par 180 voix sur 350 à la Chambre. Un vote qui conduit à la destitution de Mariano Rajoy, et fait de lui le nouveau premier ministre de l’Espagne.

Mais avec seulement 84 sièges sur un total de 350 à la chambre basse du Parlement, Pedro Sanchez, cet économiste de 46 ans, aura des difficultés à gouverner.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Afghanistan : fin de l'attaque de Kaboul, revendiquée par l'Etat islamique

Inde : un million de déplacés dans les camps du Kerala sous les eaux

Brésil : 13 morts, dont deux soldats, dans des opérations des forces de sécurité à Rio

Cameroun : Face à Biya, une candidature unique de l'opposition improbable

RDC: Le gouvernement décrète la gratuité des soins pour la fièvre à virus Ebola après le décès de 55 morts