Au sortir de leur rencontre avec Bédié, les candidats confirment leur appartenance au PDCI RDA
0
 

Écouter
Au sortir de leur rencontre avec Bédié, les candidats confirment leur appartenance au PDCI RDA

Au sortir de leur rencontre avec Bédié, les candidats confirment leur appartenance au PDCI RDA

RTI Info/Boris Odilon BLE | Lu 6386 fois | Publié

Ils étaient 18 à être convoqués par Henri Konan Bédié, président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI RDA). Ces 18 avaient leurs noms à la fois sur les listes proposées par le PDCI RDA et le parti unifié RHDP. Après la rencontre avec le président Bédié, les 13 qui ont répondu présent, pour lever le doute, ont réaffirmé leur attachement au PDCI RDA.

Les prochaines élections locales sont prévues pour le 13 octobre 2018. Avant cette date, les partis politiques affutent leurs armes, désignant les candidats présentant les meilleurs profils. Si coté PDCI RDA, on a décidé de sortir du parti unifié RHDP, l’on a constaté la présence des noms de certains militants du vieux parti sur les listes proposées par le RHDP. Pour éviter tout amalgame, ces candidats, au nombre de 18, ont été convoqués ce lundi 27 août 2018 par Henri Konan Bédié.

Le ministre Alain Donwahi, au sortir de son entretien, s’est voulu clair face à la presse : « il s’agit d’une élection locale qui concerne ma région, la région de la Nawa et je suis candidat pour ma région et pour les habitants de la Nawa. Je suis PDCI, je continue de l’être et je serai soutenu par tous les partis qui sont sur ma liste ».

Simon Goli Bagrou, maire de Diégonéfla a lui aussi affirmé être le candidat d’un seul parti : « je suis le délégué départemental du PDCI RDA ». « Je n’ai aucune raison d’aller ailleurs » soutient-il.

Tous les candidats convoqués, ont confirmé qu’ils se présentaient sous la bannière du PDCI RDA après les échanges avec le président Bédié. Les 5 autres personnalités n'ayant pas pu répondre à la convocation du président Bédié ont jusqu'à demain mardi 28 août pour se déterminer, vu que la clôture du dépôt des candidatures aux élections locales est fixée au mercredi 29 août

Le secrétaire exécutif du PDCI Maurice Kakou Guikahué, est aussi revenu sur le cas du maire de Lakota, Samy Merhy. Désigné pour être le candidat du PDCI à sa propre succession, Samy Merhy a démenti cette information par voie de presse. Guikahué affirme que Samy Merhy, n’ayant pas eu l’assentiment du RDR pour le représenter aux élections municipales, s’est rapproché du PDCI. « On a organisé une rencontre entre lui et le président Bédié à Abidjan au mois de juillet. Il a dit au président qu’il voulait aller en indépendant et que sa victoire porterait le sceau du PDCI. C’est ainsi que le PDCI lui a donné l’aval pour qu’il soit le candidat du parti en tant que maire sortant » déclare Guikahué avant d’ajouter que « Samy Merhy devait constituer une liste commune avec le militant du PDCI qui voulait se présenter ». Après donc que le maire de Lakota a démenti l’information relative à sa candidature pour le compte du PDCI, Guikahué a tenu à « rétablir les faits » et appeler les hommes politiques à « faire preuve d’honnêteté ».

Depuis le 16 juillet 2018 et le congrès portant création du parti RHDP (unifié), le PDCI et le RDR se posent en adversaires sur le terrain politique.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Bouaké: Des gardes pénitentiaires ont bénéficié d’une formation de renforcement de capacités sur les droits de l’homme

Le commissaire général du festival des arts est de la culture Dan a procédé presse, au lancement officiel de la 2è édition du « Tonkpi Nihidaley »

Grand- Lahou: La radio régionale des Grands Ponts à l’arrêt depuis deux mois

Yopougon: Un élève sous-officier gendarme poignardé à mort par son collègue

Khashoggi: la Turquie insiste sur le caractère prémédité du meurtre