Le PDCI convoque un bureau politique et souhaite faire l’inventaire de son patrimoine immobilier
0
 

Écouter
Le PDCI convoque un bureau politique et souhaite faire l’inventaire de son patrimoine immobilier

Le PDCI convoque un bureau politique et souhaite faire l’inventaire de son patrimoine immobilier

Frédéric Goré-Bi/RTIinfo | Lu 2671 fois | Publié Il y a 29 jour(s)

Le parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a tenu ce mardi 18 septembre à Daoukro, la 115ème session de son Secrétariat Exécutif. Plusieurs décisions ont été prises selon le communiqué final de cette réunion qui s’est déroulée en présence d’Henri Konan Bédié, président du parti. La volonté du parti politique fondé par Félix Houphouët-Boigny de convoquer en urgence une réunion du Bureau Politique et de procéder à l’inventaire exhaustif de son patrimoine immobilier ont été les points saillants de cette réunion.

Les membres du Secrétariat Exécutif se sont retrouvés à Daoukro dans le fief du président de leur parti pour analyser la situation socio politique. Il ressort du communiqué final qui a sanctionné les travaux de cette rencontre que la réforme de la Commission Electorale Indépendante (CEI) avant les élections locales du 13 octobre 2018, les procédures judiciaires engagées contre le PDCI-RDA et l’usage du Logo du parti par les candidats du parti RHDP Unifié ont été entre autres les sujets abordés.

Le parti démocratique de la Côte d’Ivoire a décidé de convoquer un Bureau Politique dans l’urgence. Quant aux sujets à débattre lors de la tenue de cet organe de fonctionnement du parti, le communiqué n’en dit pas plus.

Au cours de cette rencontre, Henri Konan Bédié et son secrétariat exécutif ont également dénoncé « le débauchage, le limogeage, le harcèlement, l’intimidation et autres pressions morales exercées sur les cadres et militants en raison de leur dévouement et de leur fidélité au parti et à son président » selon le communiqué.

L’organisation d’un inventaire exhaustif du patrimoine immobilier du plus vieux parti de la Côte d’Ivoire a été aussi décidée au cours de cette 115ème session du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA.

Sans doute la mise sous scellés arbitraire de certains sièges du Parti, notamment à Brobo, Tanda et Bondoukou, a suscité ce décompte des biens immobiliers du parti de Félix Houphouët-Boigny.

Il faut rappeler que cette session du Secrétariat Exécutif intervient au lendemain du lancement d’un mouvement dénommé « Pas à pas vers notre destin » sorti des entrailles du PDCI qui fait suite à celui dirigé par Adjoumani Kouassi Kobenan, à savoir « sur les traces d’Houphouët-Boigny », créé il y a de cela deux mois.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Crimée : 18 morts, plus de 50 blessés dans une tuerie dans un lycée technique

Bénin : l'opposant Ajavon ne se rendra pas à son procès (avocat)

Afrique du Sud : deux fermiers blancs reconnus coupables du meurtre d'un adolescent noir

Maroc : la compagnie ferroviaire dément des "rumeurs" sur les causes d'un déraillement

Une maison de téléphonie cellulaire cambriolée à Gagnoa