Un minicar plonge dans une rivière, au moins 14 morts et plusieurs portés disparus
0
 

Écouter
Un minicar plonge dans une rivière, au moins 14 morts et plusieurs portés disparus

Un minicar plonge dans une rivière, au moins 14 morts et plusieurs portés disparus

RTI Info / Frédéric Goré Bi | Lu 321 fois | Publié

Au moins 14 personnes ont trouvé la mort hier mardi, dans l’accident d’un mini-car qui a plongé dans la rivière Toumanguié à Eplemlan, village située à quatre kilomètres d’Adiaké dans la région du Sud-Comoé.

Le mini-car de 32 places a quitté dans la soirée du 2 janvier Mauricekro, village situé à six kilomètres pour Adiaké, rempli de passagers revenant des fêtes de fin d’année. C’est une fois arrivé au niveau du village d’Eplemlan que les feux du véhicule se sont éteints provoquant la perte du contrôle par le conducteur avant de basculer dans la rivière Toumanguié.

"C’est aux environs de 18 heures que nous avons été informés qu’un car a déversé ses passagers dans la rivière. Très rapidement nous nous sommes déportés sur les lieux pour faire sortir les premières victimes et faire évacuer les blessés à l’Hôpital général", témoigne Tall Idriss, Président de la jeunesse communale d’Adiaké.

Ce mercredi, le bilan provisoire était de quatorze morts, une quinzaine de blessés, dont dix internés à l’hôpital local. Les pompiers et les forces de l’ordre ont quadrillé le lieu de l’accident pour poursuivre les opérations de recherches. Neuf plongeurs ont d'ailleurs été déployés pour mener des fouilles plus approfondies dans le périmètre du drame. 

"Ce bilan est provisoire tant que nous n’avons pas fini les opérations", a expliqué le Colonel Sacko, Commandant du Groupement des sapeurs-pompiers-militaires (GSPM).

Une délégation gouvernementale, mais aussi des autorités locales sont venus apporter le soutien aux victimes.

"Nous sommes là pour apporter le soutien aux blessés et présenter les condoléances aux différentes familles’’ a déclaré Raymonde Goudou, Ministre de la Santé.  Une prise en charge psychologique par le gouvernement est prévue aux dires de Mariétou Koné, Ministre de la Solidarité.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Zimbabwe : Le gouvernement maintient les élections, malgré l'attentat qui a visé le président de la république

Zimbabwe : Le gouvernement maintient les élections, malgré l'attentat qui a visé le président de la république

Nigeria : Couvre-feu dans le centre en raison de violences intercommunautaires

Nigeria : Au moins 86 morts dans des violences dans le centre du pays (police)

Soudan du Sud : Au total quatre personnes ont été tuées dans des affrontements entre des réfugiés dans un camp à Rhino