Les enseignants du Lycée moderne de Bouna invités à plus de probité
0
 

Écouter
Les enseignants du Lycée moderne de Bouna invités à plus de probité

Les enseignants du Lycée moderne de Bouna invités à plus de probité

AIP | Lu 962 fois | Publié

Le directeur régional de l’Education nationale, l’Enseignement technique et la Formation professionnelle (Drenetfp) de Bouna, Koffi Komenan Hyacinthe, a invité mercredi, les enseignants du lycée moderne à plus de probité dans l’exercice de leur fonction, au cours d’une rencontre d’échanges, tenue dans la salle multimédia dudit établissement.

Pour le premier responsable de l’Education nationale dans cette circonscription, ceux-ci doivent prôner au mieux les valeurs cardinales qui régissent toute société de droit et se soustraire de tout comportement déviationniste, de nature à mettre à mal l’image de la corporation.

Poursuivant son adresse, M. Koffi a levé un coin de voile sur des pratiques honteuses telles la vente des notes ou de moyennes, la fréquentation des débits de boisson avec des élèves ou encore le harcèlement sexuel dans lequel se complaiseraient quelques enseignants.

« Que ceux qui commettent de tels actes arrêtent maintenant ! » a-t-il lancé à l’auditoire avant de préciser que des mesures draconiennes seront prises à l’encontre de ceux qui persisteront à vivre dans ces bassesses.

Cette importante rencontre a noté la présence du directeur régional de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration du Bounkani, Djè Bi Mointi Bernard, venu également s’entretenir avec l’ensemble des enseignants.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Tunisie : le service de la dette atteindra un niveau record en 2019, à plus de 3,2 milliards de dollars

Venezuela: L'ONU nomme un ex vice-président du Guatemala pour gérer la crise migratoire

Emmanuel Macron rencontrera Donald Trump et Hassan Rohani en marge de l'AG de l'ONU (Elysée)

Elections en RDC : la liste des candidats officialise l'exclusion de Bemba et Katumbi

Maroc : Campagne pour bannir des ondes le chanteur Saad Lamjarred, inculpé pour viol