La confrérie de chasseurs traditionnels Dozo sollicitée pour lutter contre l’insécurité à Vavoua
0
 

Écouter
La confrérie de chasseurs traditionnels Dozo sollicitée pour lutter contre l’insécurité à Vavoua

La confrérie de chasseurs traditionnels Dozo sollicitée pour lutter contre l’insécurité à Vavoua

AIP | Lu 305 fois | Publié

La confrérie de chasseurs traditionnels, communément appelés Dozo, a été sollicitée par les populations pour lutter contre l’insécurité et le grand banditisme à Vavoua, a constaté l’AIP.

Depuis deux semaines, à partir de 21h, à certains carrefours de la ville de Vavoua, sont postés des hommes en tenus de chasseurs traditionnels du Nord de la Côte d’Ivoire, avec en main un fusil calibre 12 et souvent une arme blanche.  Ils ont pour mission d’appuyer les agents de la police dans la lutte contre l’insécurité.

Plusieurs noctambules ont déjà témoigné être pris et souvent gardés par ces Dozo. Selon Romain Poho, un agent de la sous-préfecture, les Dozo gardent les noctambules quand ils les trouvent suspects. Dans le cas contraire, ils les accompagnent à leur domicile.

Pour l’heure, la collaboration entre les Dozo et les agents de la police semble être satisfaisante. Cependant, malgré la présence des Dozo, deux familles ont signalé le cambriolage de leur domicile.

Depuis le dernier semestre de l’année 2017, l’insécurité et le grand banditisme ont connu une hausse inquiétante à Vavoua. Certaines victimes ont perdu la vie au cours des braquages et d’autres de fortes sommes.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Algérie : Un blogueur condamné en appel à sept ans de prison (avocat)

Mauritanie : élections législatives et locales en septembre (officiel)

Maroc: Des journalistes boycottent l'élection de leur corps professionnel

France : interruption du procès en appel pour financement du terrorisme d'une mère de djihadiste

Philippines : La police néerlandaise démantèle un réseau de pédophilie sur internet