Yamoussoukro accueille la célébration de la journée mondiale de l'audition
0
 

Écouter
Yamoussoukro accueille la célébration de la journée mondiale de l'audition

Yamoussoukro accueille la célébration de la journée mondiale de l'audition

Aip | Lu 637 fois | Publié

La commémoration de la journée mondiale de l’audition a été célébrée jeudi, à Yamoussoukro, à l’initiative de l’Organisation ivoirienne pour la parole et l’audition (OIPA).

Placée sous le parrainage de l’ancien Premier ministre, Charles Konan Banny, la journée mondiale a réuni les invités de l’Ong OIPA, à l’auditorium du lycée moderne Mamie Adjoua de Yamoussoukro.

L’événement célébré chaque 03 mars est relayé chaque mars au plan national, a souligné le président de l’OIPA, le professeur Adjoua Rith Pascal.

Selon l’OIPA et son partenaire le Mendel, plus de 25 millions de personnes sont concernés par la surdité dans le monde. Et entre trois et six pour mille naissent avec un problème auditif sur au moins une oreille. « 4 916 cas de surdité chez les enfants sont enregistrés par an, et 166 477 enfants perdent l’audition chaque année ».

Le professeur Adjoua a toutefois rassuré que des solutions existent pour la réhabilitation de la surdité et de trouble de la parole avec les implants cochléaires. « Toute surdité est curable, il faut toutefois faire le dépistage à temps.

M. Konan Banny a remercié les autorités mondiales et nationales qui ont décidé d’instituer une journée mondiale de l’audition et de la parole en vue de sensibiliser sur la pathologie.

Il a encouragé les responsables des établissements scolaires dans une politique de sensibilisation des enfants à faire le dépistage pour s’assurer que la population scolaire n’est pas malentendante, pour qu’il n’y a pas de maladie incurable. Mais trouve des solutions avec les nouvelles techniques qui donnent espoir.

La célébration de la journée mondiale de l’audition à Yamoussoukro a été marquée par des séances de sensibilisation, une conférence sur le thème « les troubles de l’audition de la naissance à la vieillesse » suivie de dépistage gratuit.

Créée en octobre 2017, l’OIPA a pour mission d’éradiquer le handicap lié aux troubles de la parole, de l’audition et aux maladies Oto Rinho Laryngologie (ORL). Elle sensibilise sur les nuisances sonores et agit sur les conséquences sanitaires.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | L’axe Bouaflé-Daloa menacé de coupure par les eaux du fleuve Bandama en crue

Bouaké :Un homme trouvé mort pendu dans sa chambre

La CEI met en mission la société civile pour les prochaines élections locales apaisées

Le président Ouattara et un détachement militaire participent à l’An 58 du Mali

Canada: une tornade a provoqué d'importants dégâts non loin d'Ottawa