Les transporteurs de l’Agnéby-Tiassa sensibilisés au projet de renouvellement du parc automobile
0
 

Écouter
Les transporteurs de l’Agnéby-Tiassa sensibilisés au projet de renouvellement du parc automobile

Les transporteurs de l’Agnéby-Tiassa sensibilisés au projet de renouvellement du parc automobile

AIP | Lu 784 fois | Publié

Une délégation du ministère des Transports, conduite par la directrice régionale des Transports des Lagunes, Dao Macoura a rencontré mercredi, les transporteurs de l’Agnéby-Tiassa afin de les sensibiliser à adhérer au projet gouvernemental de renouvellement du parc automobile.

Selon la chef de délégation, le gouvernement a entrepris depuis 2011 une vaste reforme dans le secteur du transport. Dans le secteur routier notamment, des décisions ont été prises dont le renouvellement du parc automobile.

C’est pourquoi, à la suite de l’atelier tenu, en février, à Abidjan pour informer les acteurs du secteur des nouvelles règles qui régissent désormais le transport routier, il était indiqué, a-t-elle dit, de les rencontrer de nouveau pour leur parler dans les moindres détails des conditions d’admission au projet de renouvellement du parc automobile.

Pour le chef de service au Fonds de développement du transport routier (FDTR), structure chargé de la gestion du projet, Kossonou Yao, il ne s’agit pas pour le gouvernement de mettre des véhicules gratuitement à la disposition des transporteurs, mais d’être le facilitateur auprès des sociétés financières à même d’octroyer des prêts pour leur acquisition.

Pour ce faire, il a dressé la liste des éléments constitutifs du dossier à fournir pour être éligible. Par contre, l’une des conditions majeures pour postuler au projet est d’y aller en qualité de société et non en individuel.

A travers le renouvellement du parc automobile, l’Etat de Côte d’Ivoire étant signataire des accords de la Coop21 veut jouer sa partition. Il ne peut donc continuer, a-t-il souligné, à ‘’être la poubelle du monde avec des véhicules de plus de 20 ans d’âge, qui génèrent la pollution et contribuent à la destruction de la couche d’ozone, due aux gaz d’échauffement’’.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

RDC : sept mineurs artisanaux morts et une vingtaine disparus dans un naufrage

Niger: 42.000 personnes déplacées dans l'ouest frontalier du Mali

RDC : 5 journalistes libérés sous condition après 24 heures de détention

Un dépôt de gaz consumé par le feu à Bouaké

Des jeunes initient une caravane de la cohésion à Dabakala après les élections locales