Des jeunes d’Odienné formés aux techniques de plaidoyers pour les droits de l’enfant
0
 

Écouter
Des jeunes d’Odienné formés aux techniques de plaidoyers pour les droits de l’enfant

Des jeunes d’Odienné formés aux techniques de plaidoyers pour les droits de l’enfant

AIP | Lu 789 fois | Publié

Des jeunes du département d’Odienné ont été formés, du jeudi au vendredi, à Odienné, à la budgétisation participative par le forum des ONG et associations d’aide à l’enfance en difficulté, pour instruire les jeunes sur la confection d’un budget en leur donnant les techniques de plaidoyer pour acquérir des financements pour leur projet.

L’objectif de la formation, selon les formateurs, était de renforcer les capacités des membres des organisations d’enfants et de jeunes sur la budgétisation participative, l’analyse budgétaire et les techniques de plaidoyer pour les droits de l’enfant.

Les modules de formation étaient entre autres, l’analyse budgétaire et le budget participatif, la définition des concepts, le plan de plaidoyer, le concept et cycle de plaidoyer, la formulation de messages clefs, les outils de plaidoyer, etc.

Les organisations d’enfants et de jeunes d’Odienné telles que le comité de protection de l’enfant, le groupe d’enfants, le parlement des enfants, l’association des handicapés, la coordination des femmes, l’association des menuisiers, l’association des potières  ont pris part à la formation.

La formation s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote sur fonds de l’Unicef et exécuté par l’ong Soutra à Odienné. Des formations similaires se tiennent à Bouna, à Zouan-Houien, Adiaké, Béoumi et pourrait s’étendre à d’autres localités du pays, a-t-on appris.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Crimée : 18 morts, plus de 50 blessés dans une tuerie dans un lycée technique

Bénin : l'opposant Ajavon ne se rendra pas à son procès (avocat)

Afrique du Sud : deux fermiers blancs reconnus coupables du meurtre d'un adolescent noir

Maroc : la compagnie ferroviaire dément des "rumeurs" sur les causes d'un déraillement

Une maison de téléphonie cellulaire cambriolée à Gagnoa