Lu dans la presse de ce jour : La situation sécuritaire et socio-politique au menu
0
 

Écouter
Lu dans la presse de ce jour : La situation sécuritaire et socio-politique au menu

Lu dans la presse de ce jour : La situation sécuritaire et socio-politique au menu

Williams Fian (Stagiaire) | Lu 446 fois | Publié

La situation sécuritaire en Côte d’Ivoire quelques semaines après l’attaque de Grabo dans le sud-ouest préoccupe à nouveau les confrères en ce vendredi 7 mars 2014.

A Soir Info on peut lire « Situation sécuritaire ; Les services secrets inquiets » quand L’Inter annonce une grogne à Korhogo dans le nord du pays « Des ex éléments des FN menacent. » ; « Eux, ce sont les agents des finances des ex-Forces nouvelles qui ont exercé dans les zones Centre, Nord et Ouest. Ils menacent de bloquer les activités des régies financières de l’État dans ces zones, d'ici fin mars 2014, si leur intégration au Trésor public telle que prévue par l'accord complémentaire à l'accord de Ouagadougou n'est pas effective. » . Chez Le Nouveau Réveil, c’est l’ensemble des remous sociaux qui intéresse « Attaques de Grabo, violence à l’Université, grèves répétées dans l’administration… qui veut réinstaller la chienlit » s’interroge le quotidien. En ce qui concerne la santé d’Alassane Ouattara, Le Patriote rassure « Son état de santé en nette progression : Ouattara gère le pays. ». Justement à propos des activités du Chef de l’État ivoirien, il est annoncé la venue prochaine des présidents Denis Sassou Nguesso du Congo, Faure Gnassimgbé du Togo et Yayi Boni du Bénin à Abidjan. Il faut rappeler que ces visites feront suite au récent séjour ivoirien du président burkinabé Blaise Compaoré. Côté quotidien proche de l’opposition politique, l’heure n’est en revanche pas à la sérénité concernant la santé du numéro un ivoirien « Après l’opération à la sciatique, Ouattara a un nouveau problème. » annonce à sa Une Notre Voie. Une union vient d’être scellée entre le Mouvement des Forces d’Avenir d’Anaky Kobenan et l’Union pour la Démocratie et la Paix de Mabri Toikeusse, avec en ligne de mire la Présidentielle de 2015 « Si nous faisons marcher le RHDP à nouveau comme nous le voulons, il n’y a pas de raison que nous n’allions pas ensemble à la l’élection présidentielle. », s’est exprimé le président de l’UDPCI en sortant de cette rencontre selon L’Inter. Et concernant la Présidentielle de l’an prochain, Le Patriote proche du parti au pouvoir croit savoir la feuille de route de l’ex-parti au pouvoir le Front Populaire ivoirien «Présidentielle 2015: Le FPI joue la carte Affi » ainsi titre un de ses articles le confrère. Avant d’expliquer que « Pascal Affi N’Guessan et ses camarades savent qu’ils ne peuvent se payer le luxe d’être absent à la présidentielle. D’où la nécessité de préparer dès maintenant l’esprit de la base à l’éventualité d’une participation du FPI à l’élection présidentielle de 2015 sans Laurent Gbagbo. », précise le quotidien. En économie de bonnes nouvelles sont annoncées par la BCEAO (Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest) selon Le Démocrate « Le Comité de politique monétaire de la BCEAO projette pour l’année 2014 un taux de croissance de 7% dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA). », nous apprend le confrère. En économie aussi Ousmane Diagana, Directeur des opérations de la Banque Mondiale à Abidjan annonce son institution « fera beaucoup plus pour la Côte d’Ivoire ». , comme nous l'apprend Fraternité Matin.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Côte d’Ivoire/Une jeune fille admise au CEPE échappe de justesse à un mariage forcé à Dabakala

Les rebelles syriens acceptent une reddition dans une zone près du Golan

Cameroun: don chinois de près de 7 millions d'euros à l'armée

Poutine dénonce des "forces" aux Etats-Unis "prêtes à sacrifier les relations russo-américaines"

Espagne : retrait des mandats d'arrêt internationaux contre Puigdemont et d'autres dirigeants catalans