Les vols à main armée sont en régression de 60% à Yopougon (Police)
0
 

Écouter

INFOS BREVES

  • Classement FIFA: la Côte d'Ivoire maintient son 11è rang africain et sa 61è place mondiale – 18-01-2018
  • Référendum constitutionnel au Burundi: 42 opposants arrêtés depuis décembre – 18-01-2018
  • Gabon: l'opposant Jean Ping dépose une requête en justice – 18-01-2018
  • Virus H1N1: 25 cas de décès enregistrés en Tunisie – 18-01-2018
  • Elections au Zimbabwe dans "quatre à cinq mois", selon le président – 18-01-2018
Les vols à main armée sont en régression de 60% à Yopougon (Police)

Les vols à main armée sont en régression de 60% à Yopougon (Police)

RTI Info | Lu 2786 fois | Publié Il y a 10 jour(s)

La commune de Yopougon (Abidjan) connait une baisse de 60% des attaques à main armée. C’est la révélation faite par le commissaire Guy Anselme Zogbo, Adjoint au Chef du District de Police, lors d'une rencontre avec le Maire de la plus grande commune de la capitale économique ivoirienne.

Dans la commune de Yopougon (District autonome d’Abidjan), les vols à main armée sont en régression de 60%. Cette information a été portée à la connaissance au Maire et à la population, dans le souci de rassurer sur les actions de la police et leur impact. 

Pour la Police, "Les opérations 'Épervier' appuyées par la Gendarmerie nationale et du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) ont permis de lutter efficacement contre les jeunes en conflit avec la loi, de détruire des fumoirs, de traquer les engins à deux roues utilisés pour commettre des vols à main armée et de mettre hors d’état de nuire un gang qui perpétrait des vols dans les établissements scolaires’’. Il a également déclaré que "le phénomène de braquage de véhicules a pratiquement disparu sur le territoire communal du maire Gilbert Kafana Koné".

Guy Anselme Zogbo a salué la synergie entre les différentes forces de sécurité et de défense présentes à Yopougon.

"Les opérations 'Renard' et 'Quiétude affirmée' conduites dans la lutte contre les "oupeurs de route" ont permis d’interpeller plusieurs bandits et de participer à la sécurisation des brigades des villes environnantes et des sites sensibles’’, a indiqué le Commissaire.

Toutefois, il a évoqué l'insuffisance de moyens, dont souffrent les policiers et les gendarmes de Yopougon. "Malgré le manque de moyens, vos forces de sécurité sont à l’œuvre et la commune de Yopougon est sécurisée", a-t-il souligné

Le commissaire Guy Anselme Zogbo a demandé au nom des forces de défense et de sécurité, un appui conséquent en matériel roulant et de transmission pour dit-il "lutter contre le grand banditisme et assurer efficacement la sécurité des populations de Yopougon’’.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également