Affrontements à Bouaké : La base du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) saccagée.
0
 

Écouter

INFOS BREVES

  • Classement FIFA: la Côte d'Ivoire maintient son 11è rang africain et sa 61è place mondiale – 18-01-2018
  • Référendum constitutionnel au Burundi: 42 opposants arrêtés depuis décembre – 18-01-2018
  • Gabon: l'opposant Jean Ping dépose une requête en justice – 18-01-2018
  • Virus H1N1: 25 cas de décès enregistrés en Tunisie – 18-01-2018
  • Elections au Zimbabwe dans "quatre à cinq mois", selon le président – 18-01-2018
Affrontements à Bouaké : La base du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) saccagée.

Affrontements à Bouaké : La base du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) saccagée.

RTI Info / Lacinan Ouattara | Lu 4045 fois | Publié Il y a 8 jour(s)

Des tirs nourris ont été entendus à nouveau dans la nuit de mardi à mercredi dans la ville de Bouaké au centre de la Côte d’Ivoire, où depuis la fin de la semaine dernière les éléments du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) et soldats d’autres unités s’affrontent.

Des tirs sporadiques en provenance de la zone du 3e bataillon située au quartier Sokoura, ont retenti hier aux environs de 19h, puis se sont intensifiés un peu plus tard dans la nuit. 

Selon notre correspondant à Bouaké, on ne déplore aucune perte en vie humaine. La base du CCDO a été en partie incendiée, 2 véhicules calcinées de même qu’un bâtiment de la police.  Un hélicoptère a aussi fait plusieurs rondes au-dessus de la ville. Les populations apeurées se sont réfugiées dans leurs domiciles. 

Ce matin, un calme précaire règne sur la ville. Les commerces ont ouvert et les populations vaquent à leurs occupations.

A noter qu’une altercation survenue vendredi dernier entre le CCDO et les militaires du 3e bataillon avait occasionné un mort et un blessé, selon un communiqué de l’Etat-major général de l’Armée. 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également