Deux hommes à moto abattent un homme au cours d’un braquage, près de 3 millions de FCFA emportés.
0
 

INFOS BREVES

  • Kinsahasa: la police disperse des marches interdites (AFP) – 21-01-2018
  • JO-2018: les Corées du Nord et du Sud aligneront une équipe commune en hockey sur glace dames (CIO) – 20-01-2018
  • Le Gouvernement ivoirien confie l'élaboration d'un projet de code de la Construction et de l’Habitat au Cabinet d'avocats français Gide. – 19-01-2018
  • Lait infantile contaminé : la Côte d’Ivoire suspend l’importation et la commercialisation des produits du groupe Lactalis – 19-01-2018
  • Henri Konan Bédié visite ce vendredi le chantier du Centre International d'Hémodialyse de la "Fondation Servir" – 19-01-2018

Deux hommes à moto abattent un homme au cours d’un braquage, près de 3 millions de FCFA emportés.

RTI Info / Frédéric Goré-Bi | Lu 4399 fois | Publié Il y a 8 jour(s)

Deux individus à moto ont abattu dans la matinée de ce vendredi 12 janvier, non loin du carrefour du siège de la Société d’Etat pour le Développement Minier (Sodemi) à Cocody, le Secrétaire Général de la Fédération des Familles pour la Paix Mondiale avant de lui arracher un sac contenant près de 3 millions de F CFA.

Après avoir effectué un retrait à l’agence du siège d'un établissement bancaire au Plateau (Abidjan), l’Administrateur de l’organisation non-gouvernementale et son Trésorier à bord d’un taxi, sont suivis par deux individus à moto jusqu’à Cocody.

Arrivés au niveau des feux tricolores qui se trouvent en face de la Sodemi, les occupants du taxi sont accostés par des motards qui leur intiment l’ordre de leur remettre le sac.

"Donnez le sac, nous ont-ils menacés avec les armes au poing", témoigne le Trésorier de l’ONG. Le Secrétaire général obéit à l'injonction en remettant la sacoche aux bandits. Mais contre toute attente, l’un des bandits ouvre le feu à bout portant sur lui, l’atteignant mortellement.

La déflagration de l’arme automatique attire les riverains qui accourent et trouvent l'homme grièvement blessé en pleine agonie dans son sang. Ils alertent les sapeurs-pompiers et la police qui débarquent aussitôt sur les lieux du drame.

Les policiers dressent un cordon de sécurité pour boucler le périmètre tandis que les pompiers tentent en vain de sauver la vie du blessé qui succombera quelques minutes plus tard. Les bandits se sont évanouis dans la nature, une enquête a été ouverte.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également