Près de 90% des travailleurs en Côte d’Ivoire sans assurance sociale, selon la CNPS.
0
 

Écouter
Près de 90% des travailleurs en Côte d’Ivoire sans assurance sociale, selon la CNPS.

Près de 90% des travailleurs en Côte d’Ivoire sans assurance sociale, selon la CNPS.

AIP | Lu 329 fois | Publié

Près de 90% des travailleurs en Côte d’Ivoire restent en dehors du champ d’application des régimes d’assurance sociale, selon le directeur des projets de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), Dibi Serge.

"L’extension aux populations exclues étant donc impérative, la CNPS a élaboré un projet qui vise à fournir une couverture sociale à tous les travailleurs indépendants notamment les commerçants, les artistes, les religieux et les sportifs", a révélé M. Dibi, jeudi à Abidjan, à l’occasion d’un déjeuner de presse du Nouvel an.

Pour lui, il s’agira pour la CNPS, à travers ce projet, de verser aux travailleurs indépendants des revenus en cas d’interruption temporaire ou définitive de leur activité professionnelle.

Ce projet comprend un régime de base et un régime complémentaire. Le régime de base repose sur des revenus déclarés compris entre 30.000 FCFA et 180.000 FCFA par mois avec un taux de cotisation de 12% dont 3% pour les indemnités journalières et 9% pour la retraite. La durée minimum de cotisations du régime de base est de 10 ans.

Pour le régime complémentaire, des revenus déclarés au-delà de 180.000 FCFA par mois pour un taux de cotisation de 9%. Le régime complémentaire fixe une durée minimum de cotisations de cinq ans. L’âge indicatif de bénéfice de ces deux régimes est de 60 ans.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Italie : Giuseppe Conte pour diriger le gouvernement

Guinée: Ibrahima Kassory Fofana nommé nouveau Premier Ministre

USA : la Cour suprême va débattre d'une centrale électrique en Inde

RDC : deux militaires et un civil tués par des hommes armés dans le parc des Virunga

Côte d’Ivoire : Une centaine de camions chargés d’anacarde bloqués au port d’Abidjan