L’opération de délimitation des territoires des villages lancée à Bouaflé
0
 

Écouter
L’opération de délimitation des territoires des villages lancée à Bouaflé

L’opération de délimitation des territoires des villages lancée à Bouaflé

Aip | Lu 754 fois | Publié

Le directeur général de l’Agence foncière rurale (AFOR), Bamba Cheick Daniel, a officiellement procédé mardi à la préfecture de Bouaflé, au lancement des opérations techniques de délimitation des territoires des villages, en présence des autorités administratives, politiques et coutumières locales.

« Ce n’est pas un processus politique. (…) Cette idée est vieille. C’est depuis 1998, sous Bédié, qu’on a voté la loi sur le foncier pour laquelle toute la Côte d’Ivoire était d’accord. Mais avec la crise qu’on a vécue en 1999, en 2000, la loi n’a pas été appliquée sérieusement. Cette loi a traversé tous les régimes, Bédié, Guéi, Gbagbo et Alassane. Donc, c’est une idée de la Côte d’Ivoire qu’on vient mettre maintenant en œuvre », a indiqué M. Bamba.

Il a exprimé sa volonté de confier la question foncière au corps préfectoral en nommant un préfet à la tête de l’AFOR. « Je dis aujourd’hui au corps préfectoral de manière solennelle, en lui rappelant le discours du Chef de l’Etat que je vais confier à l’administration préfectorale le problème foncier en nommant un préfet à la tête de l’AFOR », a-t-il souligné.

Bamba Cheick Daniel a invité le corps préfectoral à assurer la coordination du projet de délimitation des territoires des villages, à travailler en étroite collaboration avec les comités villageois, l’opérateur technique, à savoir l’Entreprise MEDIBAT et à tout mettre en œuvre afin que ce projet soit couronné de succès. Il a appelé également les élus et les chefs coutumiers à s’impliquer dans la mise en œuvre du projet et à associer les communautés étrangères vivant dans leurs localités aux rencontres sur le foncier. Aux uns et autres, il a demandé de préserver la paix et la cohésion sociale.

Le chef du projet à MEDIBAT, Bamba Moussa a, pour sa part, fait savoir que l’opération va démarrer effectivement à la fin du mois de mars, plaidant auprès du DG de l’AFOR afin qu’un délai de trois mois soit accordé à MEDIBAT pour la présentation de ses premiers résultats obtenus sur le terrain. Il a souligné que l’Entreprise MEDIBAT aura à délimiter au total 885 villages et interviendra dans huit régions qui comptent 17 départements et 59 sous-préfectures.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Emmanuel Macron rencontrera Donald Trump et Hassan Rohani en marge de l'AG de l'ONU (Elysée)

Elections en RDC : la liste des candidats officialise l'exclusion de Bemba et Katumbi

Maroc : Campagne pour bannir des ondes le chanteur Saad Lamjarred, inculpé pour viol

RDC : Deux officiers de police libérés après deux semaines de détention

Irak : un haut dirigeant du groupe Etat islamique condamné à mort (justice)