L’hôpital Mère-Enfant (HME) de Bingerville, un joyau architectural avec des équipements de pointe
0
 

Écouter
L’hôpital Mère-Enfant (HME) de Bingerville, un joyau architectural avec des équipements de pointe

L’hôpital Mère-Enfant (HME) de Bingerville, un joyau architectural avec des équipements de pointe

RTI Info/Boris Odilon BLE | Lu 1296 fois | Publié

L’hôpital Mère-Enfant de Bingerville a été inauguré ce vendredi 16 mars 2018 en présence du couple présidentiel, de madame Henriette Konan Bédié, de Lalla Malika Issoufou, première dame du Niger et de nombreuses autres personnalités politiques, administratives et coutumières.

L'hôpital Mère-Enfant a été financé à hauteur de 25 milliards de francs CFA par la Fondation « Children of Africa » présidée par Dominique Ouattara. C’est un centre hospitalier de haut standing (niveau 3) qui vient compléter l'offre publique et privée en matière de soins. Construit sur une superficie de 16300 m2, ce centre de santé ultra-moderne a pour objectif de réduire la mortalité des femmes et des enfants de tout âge. L’hôpital dispose entre autre d’un héliport, de 200 places de parking, de 7 salles opératoires, d’un amphithéâtre de plus de 85 places etc.
 
« Trois mois avant son inauguration, les responsables ont travaillé dur avec le personnel pour faire de l’hôpital Mère-Enfant une véritable référence (…). Les patients, considérés comme des clients, auront au sein de l’hôpital un traitement exceptionnel, sans distinctions d’origine ou de classe sociale » rassure Frédéric Du Sart le directeur général de l’HME de Bingerville. Les 475 employés de l’hôpital qui recevra ses premiers patients à compter du lundi 19 mars, seront une oreille attentive à la douleur du malade.
 
L'hôpital Mère-Enfant constitue une véritable opportunité car il réunit plusieurs services sur un même site : néonatalogie, pédiatrie générale, ORL pédiatrique, chirurgie pédiatrique, gynécologie et obstétrique. L’hôpital bénéficie d’un plateau technique moderne, de techniques innovantes et fiables pour les patients et leur garantit une prise en charge. « C’est le 1er service de réanimation pédiatrique sur le territoire ivoirien » confie le Professeur Da Silva Anoma, directrice médicale et scientifique de l’hôpital.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

RDC: la résidence du porte-parole de la majorité cible de "tirs nourris"

RDC : échange des tirs entre Casques bleus et présumés rebelles à Beni

Tchad: mort de deux des six rhinocéros noirs réintroduits en mai

Nigeria : deux morts dans des attaques de villages dans le nord-est

RDC : 11 morts et 15 personnes enlevées après une attaque des rebelles à Beni (sources sécuritaires)