La Commission nationale des droits de l’homme de Côte d’ivoire (CNDHCI) s’inquiète de la crispation de la vie politique
0
 

Écouter
La Commission nationale des droits de l’homme de Côte d’ivoire (CNDHCI) s’inquiète de la crispation de la vie politique

La Commission nationale des droits de l’homme de Côte d’ivoire (CNDHCI) s’inquiète de la crispation de la vie politique

AIP | Lu 464 fois | Publié

La Commission nationale des droits de l’homme de Côte d’ivoire (CNDHCI) se dit préoccupée par la crispation de la situation socio-politique dans le pays, à deux ans des élections générales, indique un communiqué de l’institution parvenu à l’AIP, vendredi

Selon la note d’information, ces inquiétudes de la CNDHCI résultent du constat de la résurgence des propos violents ponctués de menaces émanant des différents acteurs de la société, qui revendiquent, à leur façon, leur droit à la paix et à la sécurité.

A cet effet, la CNDHCI « rappelle aux personnalités et aux groupements politiques que le jeu politique est un moyen de réguler la société et ne doit, en aucun cas, être utilisé pour semer des troubles, installer la peur et la psychose chez les populations », souligne le document.

« La commission encourage la Chambre des rois et chefs traditionnels, les guides religieux, les chefs de communautés et la société civile à poursuivre la sensibilisation de tous les acteurs, dans le but de préserver la paix et la cohésion sociale », mentionne le communiqué.

Elle invite « les responsables politiques à faire preuve de pondération et à privilégier l’intérêt supérieur de la Nation dans leurs actes et discours, afin d’éviter des situations attentatoires aux droits de l’homme, conclut la note

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Afghanistan: le chef de guerre Dostum attendu à Kaboul après un an d'exil

Pakistan : un candidat aux législatives condamné à la prison à vie pour trafic de drogue

Affaire Benalla en France: l'enquête confiée à un juge d'instruction

Prise d'otages dans un supermarché à Los Angeles: un mort

Malawi : le vice-président lance son parti politique en vue des élections