Plus de 78 millions de FCFA remis aux victimes de guerre à Daloa
0
 

Écouter
Plus de 78 millions de FCFA remis aux victimes de guerre à Daloa

Plus de 78 millions de FCFA remis aux victimes de guerre à Daloa

AIP | Lu 484 fois | Publié

La ministre de la Solidarité, de la Femme et de la Protection de l’enfant, Mariatou Koné, a remis samedi, 106 chèques d’une valeur de 78,8 millions de francs CFA aux différentes victimes de guerre de la période 1990 à 2011, dans le département de Daloa.

Il s’agit pour la ministre d’apporter le réconfort et la  solidarité du gouvernement ivoirien aux victimes de guerre. Aussi, a-t-elle exhorté les uns et les autres au pardon et à la réconciliation pour une Côte d’Ivoire émergente en 2020.

Les victimes ont été invitées à la vigilance face aux escrocs  et aux voleurs, précisant la gratuité dans le dépôt des dossiers. Pour elle, les chèques sont remis directement aux victimes elles-mêmes.

Selon les standards internationaux, ce sont les dégâts humains  qui sont prioritaires contrairement aux dégâts matériels. Par ailleurs, la ministre Mariatou Koné a rappelé que la phase d’indemnisation, qui a commencé le 30 octobre 2017, intègre la prise en charge scolaire pour les orphelins, l’appui pour des activités génératrices de revenus à des veuves ou des personnes victime, des prêts à des conditions favorables et à un taux réduit.

Des chèques ont été remis aux ayants droit des personnes décédées ou blessées, ainsi que des bons de prise en charge médicale.

Le président de la République, Alassane Ouattara a mis en place  un fonds de 10 milliards  de francs CFA pour l’indemnisation des victimes de guerre.

Cette cérémonie a été faite en présence des autorités préfectorales, des responsables administratifs, des chefs coutumiers et des victimes de guerre.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Afghanistan: le chef de guerre Dostum attendu à Kaboul après un an d'exil

Pakistan : un candidat aux législatives condamné à la prison à vie pour trafic de drogue

Affaire Benalla en France: l'enquête confiée à un juge d'instruction

Prise d'otages dans un supermarché à Los Angeles: un mort

Malawi : le vice-président lance son parti politique en vue des élections