Immigration clandestine : Plus de 20.000 ivoiriens arrivés en Italie entre 2016 et 2017
0
 

Écouter
Immigration clandestine : Plus de 20.000 ivoiriens arrivés en Italie entre 2016 et 2017

Immigration clandestine : Plus de 20.000 ivoiriens arrivés en Italie entre 2016 et 2017

RTI Info/Boris Odilon BLE | Lu 1291 fois | Publié

Selon les chiffres du Centre de volontariat international (CEVI), une ONG italienne, plus de 20.000 ivoiriens ont réussi à entrer en Italie de manière clandestine en deux ans. L’ONG qui lutte contre ce phénomène a organisé le samedi 21 avril à Yamoussoukro, une réunion qui a regroupé la jeunesse de la ville pour parler du "fléau de l'immigration clandestine" vers l'Europe.

« Il faut freiner le phénomène de l’immigration clandestine par des sensibilisations » disait Didier Drogba en marge du sommet UA-UE de novembre 2017. Ce message, l’ONG CEVI l’a bien compris. Dans la capitale politique de la Côte d’Ivoire, elle s’est adressée aux jeunes pour leur faire prendre conscience des risques de l’immigration clandestine.

L’ONG italienne a présenté un rapport qui indique que « près de 9.000 migrants ont pu atteindre l'Italie en 2017 en provenance de la Côte d'Ivoire ». Mais « ces chiffres représentent le dixième des candidats à l'immigration clandestine depuis la région de Daloa (382 km au nord-ouest d'Abidjan) », a expliqué Ali Cissé, responsable de la jeunesse communale de Daloa. La ville de Daloa dans le centre-ouest, étant le foyer de l'immigration clandestine vers l'Europe. « Avant leur arrivée en Italie via la Libye, de nombreux migrants ont péri en mer ou dans le désert. D'autres ont été mis en prison ou certains sont simplement portés disparus », renchérit M. Cissé.

Intervenant, Dieudonné Kouamé, cadre de Yamoussoukro et collaborateur de l’ONG CEVI a appelé la jeunesse à éviter ce raccourci dangereux et à se lancer dans l'auto-emploi, la formation et l'entrepreneuriat. « L'immigration est une déportation par la ruse et l'appât de gain » a-t-il souligné.

Le rapport indique qu’en 2017, 8.753 migrants partis de Côte d'Ivoire sont arrivés en Italie, dont 1.263 femmes et 1.474 mineurs non accompagnés. Aussi, entre janvier et décembre 2016, ce sont 12.396 migrants ivoiriens sont arrivés en Italie via la Libye.

Plus de 1.700 Ivoiriens bloqués en Libye après des tentatives de traversée de la Méditerranée pour gagner l'Europe ont été rapatriés en 2017. Soutenu par l'Organisation internationale pour les migrations et l'Union européenne, le gouvernement et des ONG travaillent à leur réinsertion.

Depuis 2015, le gouvernement a permis à plus de 2330 migrants ivoiriens en situation irrégulière de regagner le pays.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Des jeunes initient une caravane de la cohésion à Dabakala après les élections locales

La CNDHCI peut jouer un rôle important dans la stabilité de la Côte d’Ivoire (Ambassadeur Allemagne)

Un proche de Kalou Bonaventure dément les rumeurs “alarmantes” sur son état de santé

L’association HNP célèbre la date commémorant la naissance d’Houphouët Boigny

Un Caterpillar hors de contrôle défonce un kiosque à Adiaké