Condamnation de Arafat DJ : « Il peut aller en prison » soutient l’avocat de la famille Naï
0
 

Écouter
Condamnation de Arafat DJ : « Il peut aller en prison » soutient l’avocat de la famille Naï

Condamnation de Arafat DJ : « Il peut aller en prison » soutient l’avocat de la famille Naï

Rti Info / Moussa COULIBALY (Stagiaire) | Lu 890 fois | Publié

Le vendredi 25 mai dernier, Ange Didier Houon, artiste chanteur plus connu sous le nom de Arafat DJ, a été condamné par le tribunal d’Abidjan. Il doit purger un an d’emprisonnement ferme assorti de 20 millions de dommages-intérêts. L’accusé n’a pas encore fait appel de la décision mais déjà l’avocat de la famille Naï, la partie plaignante, se dit confiant quant à la mise en détention de l’artiste.

Le verdict est tombé: 12 mois de prison ferme, 20 millions de dommages-intérêts, 10 millions d’exécution provisoire sur les intérêts civils et mandat d’arrêt contre l’artiste chanteur Arafat DJ. Absent du pays, l’accusé n’a pas encore fait appel de la décision du tribunal d’Abidjan. Il dit préparer sa défense dans le temps qui lui est imparti, c’est-à-dire 20 jours depuis la décision de justice.

Selon Me Armel Thierry Likane, l’avocat de famille Naï, le chef de la "Yorogang" est condamné pour coups et blessures volontaires et actes de cybercriminalité pour avoir diffuser des données portant atteinte à la dignité humaine. En attendant que l’artiste soit entendu par la justice, il enflamme les réseaux sociaux, pour justifier son acte. Non seulement il clame son innocence mais il est aussi convaincu qu’il n'ira pas en prison. Ce qui galavanise ses fans qui le soutiennent à travers des messages : "Même à la MACA (Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan) on sera toujours avec toi", "Force à toi on est avec toi".

Pour certains, il serait judicieux que le chanteur qui se présente comme le numéro 1 du "coupé décalé" se plie à la décision de justice. L’avocat de la famille insiste sur le fait que "Arafat DJ pourrait se retrouver en prison, même s’il fait appel, il ne pourra que suspendre le mandat d’arrêt lancer contre lui".

Pour rappel, Arafat DJ a posté sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle l'on voit Naï Regis, l'un de ses danseurs, couché et nu. La vidéo, visionnée des milliers de fois, n'a pas été du goût de la famille Naï qui a porté plainte contre l'artiste.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

RDC : la société civile dénonce la criminalité

Le nombre de villages électrifiés à Tortiya pourrait atteindre quatre en 2018

Les N’zima Kotoko de Grand-Lahou prônent l’union et la cohésion sociale

La SOTRA renforce son parc automobile

Plus de 270 tonnes de riz produites par des coopératives de femmes à Oumé