Des étudiants de l'INJS bloquant la circulation dispersés par la Police.
0
 

Écouter
Des étudiants de l'INJS bloquant la circulation dispersés par la Police.

Des étudiants de l'INJS bloquant la circulation dispersés par la Police.

RTI Info/Boris Odilon BLE | Lu 361 fois | Publié Il y a 15 jour(s)

Des étudiants mécontents de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) ont manifesté ce jeudi 7 juin 2018 à Marcory (Abidjan) suite au décès de l’un des leurs la veille. Ces derniers exigent de meilleures conditions de travail et d’étude.

Dans la matinée du mercredi 06 juin, un drame se produit au sein de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS). Privat Eric Dié, étudiant inscrit en Licence 3 "Education et motricité" va succomber suite à un accident au gymnase comme rapporté par ses amis.
 
En plein échauffement, la barre mal fixée d’un poteau d’handball à laquelle il s’était accroché pour des exercices, va le percuter violemment sur la nuque. Selon les témoignages des étudiants, faute de médecin présent au sein de l’Institut au moment des faits, le blessé est conduit vers un centre de santé en dehors de l’école par ses amis, mais va succomber quelques minutes plus tard.
 
 
"Le centre était vide alors qu'il doit être prêt à accueillir des patients. Pas d'ambulance non plus. On l'a transporté nous-mêmes à l'hôpital où il est décédé", explique un témoin oculaire.
 
Les étudiants mécontents, meurtris, vont envahir le 3e Pont Henri Konan Bédié, bloquant la circulation pour exprimer leur mécontentement. Il a fallu l’intervention de la police pour les disperser.
 
Pour les étudiants, la mort de leur camarade est symptômatique de leurs mauvaises conditions de vie. Ils entendent manifester jusqu'à ce que des solutions soient trouvées.

 

 
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

USA: La Cour suprême impose un mandat judiciaire pour pister un téléphone portable

Côte d’Ivoire/ Visite du Premier ministre : Plus de 180 nids-de-poule à réhabiliter entre Gagnoa-Ouragahio

Gabon: L'urbanisation "anarchique" menace les zones protégées à Libreville

Criminalité: Le plus important réseau de trafic de stupéfiants de Marseille a été démantelé

Corées: Des réunions de familles séparées par la guerre prévues en Août