Amadou Koné (Ministre des Transports) "Il faut dématérialiser le guichet unique pour le rendre plus performant"
0
 

Écouter
Amadou Koné (Ministre des Transports)

Amadou Koné (Ministre des Transports) "Il faut dématérialiser le guichet unique pour le rendre plus performant"

Frédéric Gore Bi/RTIinfo | Lu 447 fois | Publié

Dans le cadre d’une tournée de travail et d’inspection, le ministre des transports, a visité le mardi 12 juin, le guichet unique de l’automobile. Une première depuis l’éclatement du scandale sur les fraudes à l’immatriculation. Amadou Koné est venu se rendre compte de la reprise du travail de la plate informatisée d’établissement des pièces afférentes au dédouanement. Il a tenu à rassurer les partenaires et les clients du guichet sur la volonté de l’Etat de tout mettre en œuvre pour rendre cet outil de gestion plus performant. Ce qui pourrait passer par la dématérialisation, selon les propos d’Amadou Koné.

Le guichet unique a repris en ce mardi, le traitement informatique des dossiers d’immatriculation des véhicules. Chose qui n’était plus possible depuis le 18 avril. Date à laquelle des fraudes d’une grande ampleur avaient été révélées par voie de presse. Une situation qui a eu pour conséquence, le fonctionnement au ralenti et le remplacement du traitement informatique par le mode manuel.

Ainsi de 300 à 400 dossiers traités par jour, le guichet unique est passé à une centaine de dossiers quotidiens et même si 1000 dossiers ont été traités de façon manuelle, le guichet doit retrouver la pleine mesure de ses capacités. Cela passe par le renforcement de son système informatique qui selon le ministre des transports a montré ses limites dans la crise qui a secoué le guichet unique de l’automobile.

"Avec ce qui s’est passé, les uns et les autres conviendraient désormais avec moi que la dématérialisation du guichet unique s’impose non pas pour lutter contre la fraude mais pour la rendre plus performant », soutient Amadou Koné. "Le cahier des charges est prêt et nous travaillons également à décentraliser les activités du guichet unique", a-t-il déclaré.

Cette visite du ministre des transports a permis non seulement de faire l’état des lieux après le scandale, mais surtout de rassurer le personnel qui était inquiet. "Avant cette visite, nous marchions sur des œufs", a fait savoir le directeur par intérim de Côte d’Ivoire Logistique, le colonel Pascal TEYA, avant de préciser "nous avons remobiliser le personnel pour faire fonctionner l’entreprise, car nous avions pour missions principales à notre nomination de redémarrer les activités qui étaient bloquées de l’éclatement de la crise que nous savons tous".

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Côte d’Ivoire/ Un jeune étudiant se pend dans son village à Woufagnon

Côte d’Ivoire/Une jeune fille admise au CEPE échappe de justesse à un mariage forcé à Dabakala

Les rebelles syriens acceptent une reddition dans une zone près du Golan

Cameroun: don chinois de près de 7 millions d'euros à l'armée

Poutine dénonce des "forces" aux Etats-Unis "prêtes à sacrifier les relations russo-américaines"