Des pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie créés à Daloa
0
 

Écouter
Des pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie créés à Daloa

Des pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie créés à Daloa

AIP | Lu 1172 fois | Publié Il y a 14 jour(s)

Des Pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) ont été créés lundi, à l’école de gendarmerie de Toroguhé, à Daloa, en vue d’intervenir immédiatement au profit des compagnies de gendarmerie territoriale en cas de besoins.

Le directeur de stage, lieutenant-colonel Kouakou Koffi Serge, a indiqué que cette cérémonie consacre la fin de stage de formation de cinq semaines des PSIG qui ont été formés à la tactique d’intervention, le maintien et rétablissement de l’ordre public.

Ces stagiaires ont été également formés au franchissement opérationnel, à l’autodéfense, aux tirs de jour et de nuit et au parcours de stress et d’endurance.

Ce sont en tout 82 sous-officiers et trois officiers  qui ont terminé avec succès ce stage qui était très éprouvant intellectuellement, physiquement et moralement, a souligné le directeur de stage.

Vingt-cinq gendarmes seront mis à la disposition de trois compagnies de gendarmerie, Divo, San Pedro et Guiglo. Le succès de ces unités, selon le directeur de stage, reposera sur l’autonomie logistique, les moyens de déplacement, en armement et l’utilisation adaptée à leur mission.

Le commandant de de la Gendarmerie territoriale, représentant le commandant supérieur de la Gendarmerie, le Colonel Major Kouassi Kaunan Réné Stanislas a félicité les stagiaires pour le travail accompli et leur a demandé de se surpasser, de ne pas abandonner face aux malfaiteurs et aux bandits. Des diplômes de participation et des parchemins ont été remis aux stagiaires à la fin de la cérémonie.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Ouverture de l’Espace américain de l’Université de Cocody en vue d’aider au renforcement des capacités des étudiants

Un nouveau bâtiment de trois classes à l’école du village de Kpéhiri,village de la commune de Soubré

Ferkessédougou: Un père accepte l’inscription de sa fille au collège grâce à la médiation de la communauté musulmane

Macron conditionne tout accord commercial au respect de l'accord de Paris

Niakara : Une jeune femme nuitamment agressée au poignard à son domicile