2000 arbres plantés pour reverdir deux hectares de la « forêt de Guiglo » à Yamoussoukro
0
 

Écouter
2000 arbres plantés pour reverdir deux hectares de la « forêt de Guiglo » à Yamoussoukro

2000 arbres plantés pour reverdir deux hectares de la « forêt de Guiglo » à Yamoussoukro

AIP | Lu 1913 fois | Publié

Deux mille arbres ont été plantés samedi pour reverdir une parcelle de deux hectares dans la « forêt de Guiglo » de Yamoussoukro, en dégradation continue depuis quelques années.

L’opération de planting d’arbres est organisée par le Lions Abidjan Océan et Yamoussoukro Bélier, en partenariat avec le District autonome de Yamoussoukro et la direction régionale des Eaux et forêts. Elle a pour thème « plantons un arbre pour les générations futures ».

L’essence plantée est le « Gmelina », un arbre à croissance rapide qui pousse à des attitudes allant jusqu’à 1500 mètres.

« La forêt de Guiglo », située à proximité du palais présidentiel de Yamoussoukro, est une volonté du président Félix Houphouët-Boigny, en mémoire de son passage en tant que médecin à Guiglo une ville à l’Ouest du pays.

Cette forêt offre des parcelles de forêt préservées, abritant un champ de café jadis dédiée aux déjeuners champêtres des hôtes de marque du président Houphouët-Boigny.

La plantation Guiglo qui est à ce jour sous la pression de certains producteurs du vivrier fortement présents sur le site, a perdu sa structure, sa composition, ses fonctions, sa spécificité.

« Gardez-vous de détruire ce que vous n’avez pas créé », a lancé la présidente du Lions club Abidjan Océan, Linda Bouboutou Kaboré, qui a rendu hommage au président Houphouët pour sa vision en conservant la forêt de Guiglo.

Elle a exhorté chacun à œuvrer pour que la forêt de « Guiglo » soit préservée et toujours verte comme l’a laissé le président Houphouët-Boigny.

Le gouverneur Augustin Thiam qui présidait la journée de planting d’arbres a souligné le rôle important de la forêt dans la survie des hommes. Il a invité au respect de la forêt de Guiglo en mémoire de Félix Houphouët-Boigny.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La fabrication du charbon de bois, une activité économique intermittente pour des femmes à Tiélétanakaha dans la sous-préfecture de Tafiré

Séguéla: 156 instituteurs adjoints en stage dans la DRENETFP

Vers des solutions pour endiguer la chute de véhicules du Pont de Gaulle

Bouna: Une vendeuse de boisson frelatée tabassée par sa cliente

Vingt-huit jeunes nouvellement formés au métier de maçonnerie ont reçu vendredi leurs diplômes et des kits de la société LafargeHolcim Côte d’Ivoire